Mois du « Consommons local »: Les propositions du DG Santos Élie pour booster les produits locaux

0 144

Le Bénin, comme la plupart des pays de l’Union économie et monétaire ouest africaine (Uemoa) célèbre le mois d’octobre dite « Mois du Consommons local ». Ainsi, le Directeur Général du développement industriel et conseiller technique à l’industrie du ministre du commerce, Santos Élie évoque ici quelques défis pour le développement des produits locaux tant au Bénin qu’en Afrique.

Related Posts

Marché financier régional : Le Mali augmente sa dette de…

Pour la valorisation des produits locaux, le directeur général du développement industriel et conseiller technique à l’industrie du ministre du commerce a fait des recommandations. Pour lui, « Il faut déjà qu’on puisse faire connaître ce que nous avons, il faut beaucoup plus d’informations pour communiquer autour de ces produits. Il faut davantage de communication autour des produits locaux. De plus, il faut également un peu plus de patriotisme parce-que le manque de patriotisme ou l’amour de ce qui est fait chez nous, nous amène à aller chercher ce qui vient d’ailleurs taxant systématiquement de mauvais ceux de chez nous. Il faut beaucoup de sensibilisation et amener les gens à connaître et à aimer ce qui est fabriqué localement », a plaidé Santos Élie.

Par ailleurs, le directeur général du développement industriel et conseiller technique à l’industrie du ministre du commerce, Santos Élie a dit toute sa joie pour la séance de dégustation des produits locaux que la Chambre de Commerce et d’Industrie du Bénin (CCI Bénin) a organisé le vendredi 21 octobre 2022. « Je suis très impressionné de voir l’art culinaire de chez nous présenté sous une forme qu’on dirait importé ou présenté sous une forme de produits venant de l’Europe mais qui en fait ne sont que des produits locaux qu’on connaît ou qui sont d’ici. Cela me fait énormément plaisir de voir qu’on peut faire le développement autrement. On peut rendre nos produits locaux plus attrayants et la variété également de nos produits locaux que j’ai vus montre que notre art culinaire est très riche. Je suis très content de cette initiative de la Chambre consulaire. Car cela montre tout le potentiel que nous avons et que nous pouvons d’avantage mettre en valeur ».

Abdul Wahab ADO

Leave A Reply

Your email address will not be published.