Quatrième session du programme de 2022 : La BOAD forme les journalistes sur le « datajournalisme »

0 127

Dans le cadre de la quatrième session de son programme de formation de 2022, la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), a organisé ce jeudi 24 novembre 2022 une formation en ligne destinée aux journalistes du Club de la presse BOAD. La formation a été animée par Nino Kansoun, Datajournaliste et responsable de la plateforme Ecofin Pro.

C’est une formation riche et pratique que les professionnels des médiasdu Club de la presse BOAD ont eu droit ce jeudi 24 novembre 2022. Avant le déroulement de la formation, Madame, da Silveira Irène ASSIONGBON de la Direction de Communication de la BOAD a d’abord remercié les participants et le formateur. Le formateur a d’abord expliqué quelques notions importantes avec des exemples aux journalistes. Le datajournaliste est spécialisé dans le traitement et la présentation des données. Il s’agit d’exploiter, à des fins d’information, la masse de données générées par les organisations publiques ou privées et, parfois, collecter directement ces données, en appliquant les méthodes d’enquête journalistique. Les données, c’est tout ce qui nous entoure, tout ce qui peut être collecté. Pour ce qui concerne l’information, ce sont les données qu’on interprète pour informer. La base de données est comme une armoire. Datalieracy : consiste à interroger les données pour mieux donner l’information.

 L’impact du datajournaliste sur le travail du journalisme, quelques exemples de travaux de datajournalisme dans les médias du monde ; Données et bases de données (différence entre données et information, la notion de base de données, comment la donnée est produite, récupérée, traitée, les formats de fichiers, pourquoi le datajournaliste doit comprendre tout ce mode de fonctionnement, la littérature de la donnée ou data literacy) ; les étapes du travail d’un datajournaliste (Collecte de la donnée, nettoyage, analyse ou investigation, publication), sont entre autres les éléments sur lesquels le formateur a entretenu de long en large les journalistes.

Dans la seconde partie de la formation, qui est plus pratique, les professionnels des médias ont été outillés sur : Initiation pratique aux différentes phases du travail du datajournaliste avec des outils pratiques) ; la Collecte de données ; les sources de production de la donnée (quelques sources utiles comme HDX, les agences nationales de statistiques, les plateformes open data) ; le scraping (initiation à Tabula pour scraper les tableaux des documents PDF) ; le nettoyage de données.

Related Posts

Institution de référence en Afrique : Le DG du FAGACE Ngueto…

Le Président de la BOAG, Serge EHUE
Le formateur Nino Kansoun

Des exercices pratiques sur l’initiation au nettoyage de données avec Excel, initiation au nettoyage de données avec Open Refine ; l’analyse de données ; différences entre les formats de fichier : XLS, CSV, TSV ; les outils : Excel vs. OpenOffice vs. Google Spreadsheets. Les journalistes ont été outillés également sur comment utiliser un tableur : Les cellules et les fonctions ; Le tableau croisé dynamique ; La publication ; Les outils de publication ; focus sur l’infographie. « Lorsqu’on a des données, il faut les comprendre puis s’assurer que les données sont nettoyées », a conseillé le formateur aux participants. Dans la phase d’analyse, il a invité les professionnels des médias, à chercher à comprendre la donnée et se poser un certain nombre de questions pour savoir quel angle de traitement il faut choisir. Comment utiliser Excel dans le tableau de croisement dynamique, la réalisation des graphiques, la sélection des champs pour le traitement ; le nettoyage ont été passés au peigne fin. Des exemples de cas pratiques de collecte, de traitement, de nettoyage et d’analyses ont été organisés au cours de la formation qui a duré près de 4 heures de temps. C’est près de 23 participants qui ont assisté à la formation. « Datajournaliste, c’est l’avenir du journalisme » a dit le formateur à la fin de la formation. Très contents, les participants ont remercié la BOAD et le formateur.

Par Abdul Wahab ADO

Leave A Reply

Your email address will not be published.