Zone industrielle de Glo-Djigbé-Zè : Les responsables du marché financier béninois visitent la GDIZ

0 100

Une délégation des acteurs béninois du marché financier régional est allée dans la Zone industrielle de Glo-Djigbé-Zè (GDIZ) ce mardi 20 décembre 2022.L’objectif de la visite des responsables financiers est de: découvrir les réalisations de la Zone industrielle de Glo-Djigbé-Zè afin de savoir d’avantages sa mission, ses stratégies et le niveau de mise en œuvre des infrastructures ;  et échanges avec les responsables du site et prendre des contacts entre les acteurs locaux du marché financier régional et la Société d’Investissements et de Promotion de l’Industrie (SIPI-Bénin) en vue d’accélérer la cotation des entreprises béninoises à la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM). C’est la Directrice de l’antenne de la BRVM au Bénin, Pauline Atioukpè Hountondji, qui a conduit la délégation composée des DG de l’AGI, de UCA, d’Africabourse, etc… Lors de la visite sur le site, la délégation été entretenue d’abord sur la genèse de la GDIZ, l’adhésion des investisseurs nationaux comme étrangers, les retombées pour l’économie béninoise à court, moyen et long termes. C’est alors que s’en est suivie la visite des différentes réalisations notamment le centre de formation aux métiers du textile, les magasins de stockage des matières premières agricoles, l’usine de cajou de laquelle sort déjà quelques produits finis. Impressionnés des constats faits, « Ce qu’on est venu voir ici, ce sont des rêves qui sont devenus réalité, ce n’est plus des séminaires, des discours à n’en point finir », a-t-elle témoigné avant d’ajouter : « L’industrie, c’est le développement économique sous toutes ses formes. Avec l’industrie dans un pays, on à moins de chômage, on crée de la valeur ajoutée, de la richesse. Notre souhait est d’accompagner les efforts du gouvernement au niveau de la zone industrielle de Glo-Djigbé. Le marché financier est là, les acteurs du Bénin sont là pour accompagner ce développement en matière de financement ». Saisissant l’occasion, elle s’est faite le devoir de rappeler l’intérêt pour les sociétés d’être cotées en bourse. « Quand les sociétés sont cotées, tous les Béninois peuvent être actionnaires et donc jouir de cette richesse qui se crée dans notre pays parce que quand vous êtes actionnaire, vous avez des dividendes », va-t-elle faire savoir.

Comme elle, le Président et Directeur général de la SGI Africabourse, Hospice Hazoumè n’est pas resté sans mot dire. « Avec ce projet de zone industrielle, je pense que les SGI vont désormais accompagner le gouvernement et des entreprises privées au Bénin. La banque finance à court et à moyen termes. Les SGI peuvent aller plus loin, 10 15 ans voire 20 ans. Nous avons notre place dans ce projet et nous avons les outils et l’expertise nécessaires pour accompagner le gouvernement dans ses initiatives », a-t-il assuré au terme de la visite de la zone. Les acteurs du marché financier béninois ont satisfait du niveau de la réalisation des travaux à la GDIZ.  A cette occasion, le DG SIPI-Bénin, Létondji Béhéton a fait savoir : « Nous sommes très heureux de recevoir les acteurs du service financier dans la zone industrielle de Glo-Djigbé ». Il a ajouté qu’il faut l’accompagnement de ces acteurs du marché financier pour faciliter la levée de capitaux par les industries afin d’assurer une bonne croissance de leurs activités ».

Par J.A.

Leave A Reply

Your email address will not be published.