Quatrième trimestre de 2022/OMC: Baisse du commerce des services dans les principales économies

0 149

Le Baromètre du commerce des services de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC) du 22 décembre 2022, indique que l’activité du commerce des services dans le monde semble s’être essoufflée au quatrième trimestre de 2022 et demeurera probablement modérée dans les premiers mois de 2023 dans les principales économies.

L’indice du Baromètre pour le mois d’octobre 2022 est établi à 98,3, légèrement en dessous de sa valeur de référence de 100 et bien en dessous de la lecture précédente de 105,5 de la dernière publication en juin. Les conclusions sont conformes au Baromètre du commerce des marchandises publié fin novembre 2022, qui indiquait un ralentissement de la croissance du volume du commerce des marchandises au cours des derniers mois de 2022 et jusqu’en 2023. Le volume du commerce mondial des services a finalement dépassé son pic d’avant la pandémie au deuxième trimestre de 2022 et devrait rester élevé au troisième trimestre, stimulé par les dépenses en voyages, en services des technologies de l’information et de la communication (TIC) et en services financiers. Cependant, le Baromètre indique plutôt que la croissance en glissement annuel des services commerciaux réels a commencé à se modérer au troisième trimestre et pourrait encore ralentir au quatrième – ainsi qu’au cours de la nouvelle année en raison de la baisse des perspectives de croissance dans les principales économies du secteur des services.

Related Posts

FMI : La DG adjointe prend sa retraite

Parmi les indices composant le baromètre des services, les services financiers (107,8) ont été les plus résistants au ralentissement de l’économie mondiale, restant fermement au-dessus de la tendance. Les indices du transport aérien de passagers (105,2) et des services TIC (103,2) ont également terminé au-dessus de la tendance, bien que l’indice des passagers soit retombé plus près de sa valeur de référence de 100, ce qui représente une expansion tendancielle.

Contrairement à ces signaux positifs, les indices des composantes des services de construction (92,9), du transport maritime de conteneurs (92,8) et de l’indice des directeurs d’achat (PMI) de services (91,1) sont tous tombés profondément en territoire de contraction. Pour rappel, le Baromètre du commerce des services met en lumière les tournants et l’évolution des tendances du commerce mondial des services. 

Par ADAMAN AGOSSOU

Leave A Reply

Your email address will not be published.