Viabilisation du site de Ouèdo : La BOAD finance la 4ème tranche du projet

0 105

La Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD)  poursuit son appui financier au Bénin. L’accord de financement de la 4ème tranche du Projet de viabilisation du site de Ouèdo a été signé ce lundi 13 février 2023 à Cotonou avec le Ministre d’Etat chargé de l’Economie, Romuald WADAGNI, le ministre de l’Agriculture Gaston Dossouhoui et le président de la BOAD Serge EKUE. Pour améliorer le cadre de vie des populations, le gouvernement avait lancé le programme de 20.000 logements dans 14 villes du Bénin. La signature avec la BOAD ce lundi 13 février 2023 du programme contribue de manière spécifique à faire avancer le projet de Ouèdo. En effet, pour la réalisation, le gouvernement a opté scinder le programme en deux (02) phases. La première phase en cours de mise en œuvre porte sur  la viabilisation primaire du site de Ouèdo à Abomey-Calavi ; et la viabilisation secondaire et tertiaire des sites puis la construction de 11.724 logements dont 10 849 à Ouèdo, 175 à Porto-Novo, 250 à Parakou et 450 au titre des cités départementales. D’un montant de 10 milliards de FCFA, cette 4ème et dernière tranche porte à : 40 milliards de FCFA l’apport de la BOAD au volet viabilisation primaire du site de Ouèdo et à 60 milliards de FCFA sa contribution globale, déjà mise en place pour le programme des logements. Un financement complémentaire dudit programme à hauteur de 20 milliards de FCFA est attendu. Cette 4ème tranche du projet de viabilisation primaire du site de Ouèdo, objet de la présente cérémonie, vise notamment : a) le renforcement du réseau d’Adduction en Eau Potable à travers : i) la mise en place d’un réseau autonome composé d’un réservoir enterré de 1 000 m3 et un château d’eau de 500 m3 et ii) d’un système de télégestion du site, et b) l’aménagement paysager du site ; et c) l’augmentation de la puissance du réseau d’électricité du site du projet.

Financement d’un autre programme structurant

Découlant du Programme SONGTAABA 2022-2024 de la BOAD, PUR-ZEDAGA porte sur un montant de 25 milliards de FCFA et couvre 42 communes réparties sur 11 départements, excepté le Littoral. Spécifiquement, ce projet vise à fin 2024 à assurer : i) la sécurité alimentaire et nutritionnelle des ménages à travers la fourniture aux producteurs à prix subventionnés d’intrants agricoles pour relancer les activités autour des filières à haut impact (maïs, riz et produits maraichers) ; ii) la diversification des revenus des paysans par l’introduction dans les élevages des noyaux de géniteurs améliorés de volailles et de petits ruminants ; iii) l’organisation des campagnes de vaccination de masse des volailles ; et iv) le renforcement des capacités entrepreneuriales de 1 240 petits producteurs et de 65 groupements féminins.

Leave A Reply

Your email address will not be published.