Lutte contre le blanchiment des capitaux: L’ANSSFD en atelier d’évaluation du dispositif des SFD au Bénin

0 178

L’Agence Nationale de Surveillance des Systèmes Financiers Décentralisés (ANSSFD) du Ministère de l’Economie et des Finances a démarré ce jeudi 09 mars 2023 à Cotonou, un atelier d’évaluation du dispositif de lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme des Systèmes financiers décentralisés (SFD) en République du Bénin. Divers responsables des SFD participent à l’atelier.

L’Agence Nationale de Surveillance des Systèmes Financiers Décentralisés opte pour la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme dans les structures de microfinance. Un atelier d’évaluation a été organisé dans ce sens. Selon Abdou Rafiou Bello, directeur général de l’ANSSFD, l’atelier vise à évaluer le dispositif de lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme au niveau des SFD. L’atelier s’inscrit dans un contexte où plusieurs pays de la sous-région sont sur la liste grise du Groupe d’action financière (GAFI), l’organisme mondial de surveillance du blanchiment de capitaux et du financement du terrorisme. Le Bénin se bat pour ne pas être sur la liste grise du GAFI. C’est dans cette perspective que le gouvernement a produit un rapport de qualité et a pris des engagements à travers ce rapport. « Pour nous, il s’agit de de vérifier le niveau de mise en œuvre des dispositions au niveau des structures de microfinance et surtout de mesurer leurs difficultés et les besoins éventuels de formation. En tant qu’Agence Nationale de Surveillance des Systèmes Financiers Décentralisés et sur les instructions du ministre d’Etat chargé des finances, notre action vise seulement à superviser, réprimer et à accompagner les institutions en leur permettant de se hisser à des niveaux élevés sur les questions du blanchiment des capitaux et du financement du terrorisme », a expliqué le DG.

Related Posts

Insertion professionnelle des étudiants : La CDC Bénin en…

Présent à cet atelier d’évaluation, Samuel Diop, représentant de Expertise France et Expert en lutte contre le blanchiment et le financement de terrorisme a fait savoir « qu’il y a déjà trois ateliers qui ont été organisé en 2020 et 2021 à l’intention des SFD pour le renforcement des capacités en lutte anti blanchement et du financement du terrorisme ».  Pour  lui, « cet atelier permet de voir les progrès réalisés et mesurer  l’accompagnement de l’ANSSFD. Cet atelier durera trois jours et réunit les responsables de conformité. Il faut préciser que c’est Serge Houédanou, Secrétaire Général de la Cellule Nationale de Traitement des Informations Financières (CENTIF) et Expert en matière de lutte contre le blanchiment et le financement de terrorisme qui a présenté une communication aux participants sur leurs obligations dans la lutte contre le blanchiment et le financement de terrorisme, le dispositif à mettre en place et la formation annuelle des responsables.

Par Abdul Wahab ADO

Leave A Reply

Your email address will not be published.