Développement des entreprises: Le Bénin adopte des modalités d’octroi du Label startup aux PME/PMI

0 124

Le Conseil des ministres de ce mercredi 22 mars 2023 a adopté la mise en place d’une politique de labélisation, label startup. Les PME au Bénin constituent de jeunes entreprises avec un fort potentiel de développement et un modèle économique qui intègrent en grande partie des solutions numériques. « En début d’activités, ces entreprises éprouvent des difficultés à convaincre les partenaires financiers et ont besoin d’être accompagnées sur ce plan, de même que sur des aspects techniques afin de faire face aux défis de l’innovation ». Il y a donc lieu de leur venir en aide pour face aux obstacles, et c’est dans cette vision que le gouvernement a décidé de mettre en place le « Label startup ». L’adoption du décret est l’aboutissement d’un long processus démarré en 2018, avec l’initiative du Bénin Startup week qui a consisté en une série de visites de startups béninoises qui proposent des solutions innovantes dans l’écosystème numérique béninois. Ces visites ont permis de mieux connaître leurs solutions, leurs produits, leurs services et de s’imprégner de leurs réelles difficultés et de certaines réalités de nos startups.  En effet, en phase de démarrage ou de développement, une startup a besoin d’être accompagnée sur les plans technique et financier, afin de faire face aux défis de l’innovation. La principale difficulté pour ces types d’entreprises (startups ou Micros, Petites et Moyennes Entreprises) consiste à convaincre des partenaires financiers (banquiers, investisseurs, business-angels). Les différentes dispositions relatives à la promotion et au développement des entreprises quoiqu’elles prennent bien en compte des mesures pouvant bénéficier à ce type d’entreprises, manquent de définir un cadre applicable aux besoins spécifiques de ces dernières.  L’adoption de ce décret permet d’offrir un cadre règlementaire propice à l’identification et à la labellisation des startups béninoises, pour accompagner leur croissance économique. Il vient notamment renforcer le dispositif mis en place par le Gouvernement pour créer un cadre favorable à l’entrepreneuriat, notamment avec la création d’un guichet unique de promotion des petites et moyennes entreprises, afin d’offrir un mécanisme de financement adapté.   En effet, l’analyse du parcours des startups révèle, quelle que soit la phase à laquelle elles sont (idéation, croissance ou accélération), qu’el1es ont des problématiques qui tournent majoritairement autour de l’accès à l’information,1’absence d’un cadre juridique propice aux entreprises à forte croissance, 1’accès au financement public et privé, 1’accompagnement dans la gestion et le développement des entreprises, la fiscalité et 1’accès aux équipements.  Notons que Le label « start-up » n’est octroyé qu’aux entreprises ayant la qualité de micros, petites et moyennes entreprises.  Des sessions d’échanges, sont prévues dans les prochains jours avec les différents acteurs de l’écosystème, afin d’assurer la vulgarisation du décret pour une meilleure appropriation. L’adoption du label vient donc à point nommé pour booster le développement du numérique au Bénin.

Leave A Reply

Your email address will not be published.