Marché financier régional : Le Sénégal encaisse 55 milliards de FCFA

0 86

L’État du Sénégal a organisé en collaboration avec l’agence UEMOA-TITRES, une émission de bons et obligations assimilables du trésor public ce 09 juin 2023. Ladite émission de bons et obligations assimilables couvrent différentes échéances couramment utilisées (364 jours, 3ans et 5ans) par le biais d’une adjudication ciblée  pour un montant de 50 milliards de FCFA. Cette initiative marque la deuxième opération du genre au sein de l’Union après celle de la Côte d’Ivoire le 09 mai dernier qui  a enregistré un taux de couverture de 121,73 % malgré le contexte polico-social tendu. Elle s’inscrit dans le cadre des efforts innovants visant à dynamiser et moderniser le marché des titres publics de l’UEMOA. L’émission de bons assimilables de bons et obligations dans tous les pays membres de l’UEMOA du Sénégal vise à mobiliser l’épargne des personnes physiques et morales en vue d’assurer la couverture des besoins de financement du budget de l’État du Sénégal.  Destinée exclusivement aux spécialistes en valeur du trésor (SVT) seuls les investisseurs du Sénégal, du Burkina-Faso, et du Togo ont participé à cette opération. Conformément au programme d’émission établi et aux règles d’intervention des États sur le marché, le  Sénégal a retenu un montant de 54,99 milliards de FCFA. Précisons que sur la période du 05 au 09 juin 2023, le marché des titres publics a observé son attractivité pour les investisseurs de la région qui ont proposé 20 milliards de FCFA de plus que ce que les émetteurs demandaient initialement. Cette tendance devrait se maintenir avec  décision de la banque centrale de garder ses taux directeurs inchangés lors de la 2ème réunion de l’année du comité politique intervenue le 07 juin dernier. Ainsi, le marché des titres publics pourrait continuer à offrir aux investisseurs, des placements sûrs d’une part et rentables d’autre part.

Leave A Reply

Your email address will not be published.