Afrique de l’Ouest : La CEDEAO et UNOCT pour la lutte contre le terrorisme

0 148

La région ouest-africaine a enregistré 1 814 incidents d’attaques terroristes, au 1er semestre 2023, qui ont fait 4 593 morts, selon la  Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Afin de lutter efficacement contre ce fléau, l’organisation va bénéficier du soutien du Bureau des Nations unies pour la lutte contre le terrorisme (UNOCT).

La CEDEAO et le Bureau des Nations unies pour la lutte contre le terrorisme (UNOCT) ont conclu, vendredi 22 septembre, un protocole d’accord, en marge de l’Assemblée générale des Nations unies à New York. L’entente a été signée par Omar Alieu Touray, président de la Commission de la CEDEAO, et Vladimir Voronkov, secrétaire général adjoint des Nations Unies pour la lutte contre le terrorisme.

Selon la note d’information rendue publique le 23 septembre 2023, par l’institution ouest-africaine, ce protocole d’accord vise à renforcer la coopération entre les deux entités dans la prévention et la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sur les cinq prochaines années. Celui-ci soutiendra la mise en œuvre du plan d’action 2020-2024 de la CEDEAO sur l’éradication du terrorisme.

Related Posts

Dette publique : Le surendettement bondit de 14 % au premier…

Il contribuera également au renforcement des efforts préventifs pour lutter contre le déplacement des terroristes, leur financement, l’accès aux armes et l’utilisation abusive des technologies de l’information et de la communication. 

Pour rappel, la situation sécuritaire en Afrique de l’Ouest et au Sahel s’est détériorée au fil des années. En juillet dernier, lors d’un conseil de sécurité de l’ONU, Omar Touray a fait état de l’impact « horrible » de l’insécurité dans la région.

Selon le responsable, au premier semestre 2023, la région a enregistré 1 814 incidents d’attaques terroristes, qui ont fait 4 593 morts. À la fin du mois d’avril 2023, le nombre de déplacés internes dépassait les 6 millions. Près de 30 millions de personnes ont besoin d’une aide alimentaire. Cette nouvelle coopération permettra de réduire les attaques terroristes dans la sous-région.

Leave A Reply

Your email address will not be published.