4ème réunion de concertation de la direction nationale BCEAO-APBEF Bénin : Trois principaux points au centre des échanges

0 134

La Direction nationale   de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’ouest (BCEAO) pour le Bénin et l’Association professionnelle des  Banques et Etablissements Financiers (APBEF) du Bénin ont tenu ce vendredi 15 décembre 2023 leur quatrième et dernière réunion trimestrielle de concertation. C’était à Cotonou dans les locaux de la BCEAO à Cotonou. Trois principaux points ont été au centre des échanges. Le premier point concerne la Circulaire n°04-2017/CB/C relative à la gestion des risques dans les établissements de crédit et les compagnies financières de l’UMOA. Le second point est la situation du rapatriement des recettes d’exportation. Le troisième point est  la mise en œuvre, par chaque établissement, des diligences liées à la connexion à la plateforme interopérable des services financiers numériques (PISFN). Noter que la séance a également permis au Directeur National de la BCEAO de sensibiliser les Directeurs Généraux de banques sur les enjeux importants liés au respect de l’Avis n°002-06-2015 relatif aux modalités de traitement du préfinancement des exportations de marchandises. L’occasion de la rencontre a été saisie par la Direction nationale de la BCEAO, pour être à l’écoute des préoccupations spécifiques de la profession bancaire et des contraintes auxquelles font face les acteurs financiers au Bénin.

Au terme de cette quatrième réunion trimestrielle le Directeur national de la BCEAO Emmanuel ASSILEMEHOO et le président de l’APBEF Bénin Lazare NOULEKOU ont animé un point de presse conjoint. Ceci pour partager avec les professionnels des médias les points de la rencontre. A l’entame de ces propos, le Directeur national de la BCEAO rassure de la solidité de l’économie béninoise avant  de rappeler le contexte de la tenue de ces échanges.

Related Posts

Nigeria : Un nouveau pic de 34,19% de l’inflation en juin…

«C’est un contexte économique et financier encore incertain  au plan international et régional. Il faut rajouter à cette incertitude le contexte sécuritaire qui est également difficile et le contexte politique avec la situation au Niger qui notamment impacte les économies et impact notre Pays », a-t-il précisé. « Nous terminerons l’année avec une croissance supérieure à 6%. Ce qui est une bonne chose, les fondamentaux de l’économie béninoise sont bons.» poursuit-t-il.

Le président de l’APBEF, Lazare NOULEKOU a abondé dans le même sens que lui en notifiant que le Bénin se porte économiquement très bien. « A l’échelle macro, l’économie béninoise se porte très bien», ajoute-t-il. La rencontre entre la direction nationale de la BCEAO et l’APBEF Bénin est la dernière de l’année 2023.

Leave A Reply

Your email address will not be published.