BRVM : De grands progrès en 2023 et de bonnes perspectives pour 2024

0 93

Le bilan de ses activités et ses perspectives pour l’année 2024 de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) ont été exposés ce mardi 23 janvier 2024, au siège de la BRVM à Abidjan.  C’était en présence de divers acteurs et cadres de la bourse régionale. L’occasion de la cérémonie, Dr Edoh Kossi AMENOUNVE, Directeur Général de la BRVM, a indiqué que malgré un contexte macroéconomique caractérisé par une reprise lente et inégale suivant les différentes régions du monde, sous l’effet des chocs exogènes et endogènes, les Bourses ont connu une année 2023 globalement positive grâce à une conjugaison de plusieurs facteurs : les initiatives des Autorités politiques et monétaires en vue d’éloigner le spectre d’une récession économique, la bonne tenue du commerce international, la résilience des entreprises, l’optimisme des investisseurs, la relative amélioration du moral des ménages en lien avec la tendance baissière de la poussée inflationniste, etc.   Noter que la BRVM n’a pas dérogé à cette tendance positive en affichant une bonne performance avec ses principaux indices orientés à la hausse.

Les grands progrès de 2023

Selon le bilan des activités, au 31 décembre 2023, la BRVM a enregistré des performances record.  Car, une progression de 7,85 % pour l’indice BRVM 30, une  progression de 1,47 % pour l’indice BRVM Prestige ;Une progression de 5,38 % pour l’indice BRVM Composite ;Une capitalisation boursière du marché des actions portée à 7 966,95 milliards de FCFA (+5,38 %) avec 46 sociétés cotées ;Une capitalisation du marché obligataire portée à 10 302,27 milliards de (+15,41 %) avec l’admission de 27 lignes obligataires pour un montant de 2 680,19 milliards de FCFA.

Related Posts

Commande publique : Voici la liste des PRMP des communes à…

La BRVM a franchi le cap des 8 000 milliards de FCFA de capitalisation de son marché actions, le 12 septembre 2023 et s’est hissée à la 5ème place des bourses africaines, le 20 septembre 2023.

Outre ces indicateurs, la BRVM a poursuivi en 2023, la mise en œuvre de ses différentes actions stratégiques, notamment l’organisation de la 4ème édition des BRVM Awards, célébration de l’excellence sur le Marché Financier régional de l’UEMOA ; la signature d’un MoU entre la BRVM et la Bourse du Luxembourg pour le développement de la finance durable, etc. Plusieurs avancées ont également été notées dans la conduite des projets de création de la Bourse des Matières Premières Agricoles de Côte d’Ivoire et d’un marché de produits dérivés à la BRVM.

Quelques défis pour 2024

Les défis pour l’année 2024 sont énormes. La séance de présentation du bilan a été également l’occasion pour Dr AMENOUNVE de fait savoir que l’année 2024 est pleine de challenges pour la BRVM en raison de la poursuite de ses efforts pour l’accroissement du nombre de sociétés cotées notamment l’admission des PME, une meilleure intervention des investisseurs institutionnels, le développement de la culture boursière des populations, l’essor de la finance durable et de la finance islamique, l’ouverture de nouveaux marchés, l’accélération de l’intégration des bourses africaines et une plus forte implémentation de la technologie dans ses activités pour plus de célérité et de sécurité des transactions.

Par ailleurs, la Bourse régionale de l’Uemoa est une bourse électronique parfaitement intégrée commune à 8 pays de l’Afrique de l’Ouest : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo. Outre les titres de participations (actions), la BRVM propose l’émission et la négociation des titres de créance (obligations). La BRVM offre aux investisseurs un environnement boursier de classe mondiale avec des systèmes de cotation et de règlement des transactions à la fine pointe de la technologie.

Leave A Reply

Your email address will not be published.