Le Mali envisage désormais une production cotonnière de 690 000 tonnes au lieu de 780 000 tonnes pour la campagne 2023/2024

0 63

Désormais, la récolte de coton graine du Mali pour le compte de la campagne 2023/2024, prévue est de 690 000 tonnes, soit en recul de 11 % par rapport aux prévisions initiales de 780 000 tonnes formulées par les autorités. L’annonce a été faite  lors de la 38ème rencontre du Comité de pilotage du Programme régional de Production intégrée du Coton en Afrique (PR-PICA) tenue du 18 au 20 décembre dernier à Bamako. Noter que c’est 4 mois après le début de la campagne cotonnière que l’annonce a été faite.

Le stock annoncé au Mali affiche néanmoins une hausse de 76 % par rapport à la production de l’année précédente (390 000 tonnes) et signe un net rebond pour la filière malienne qui pourrait toujours ravir la première place africaine au Bénin. Ce dernier devrait en effet récolter 553 787 tonnes de coton graines soit 33 869 tonnes de moins que sa production précédente (587 656 tonnes).

Il faut noter que le Burkina Faso qui a fini sur la deuxième marche du podium l’année dernière pourrait être relégué à la troisième place en 2023/2024. Dans le pays des hommes intègres, les données collectées font état d’une stagnation de l’offre à 407 000 tonnes. La Côte d’Ivoire de son côté devrait afficher une récolte d’environ 395 000 tonnes, ce qui marquerait un rebond significatif de la filière qui n’avait produit que 236 000 tonnes de la matière première un an plus tôt. C’est donc la guerre des chiffres en matière de production de l’or blanc continue dans les pays en Afrique de l’ouest.

Leave A Reply

Your email address will not be published.