Uemoa : La BCEAO note une progression de 3,5% de la masse monétaire à fin décembre 2023

0 48

(Economia24)-La masse monétaire a enregistré une progression de 3,5%, en glissement annuel, à fin décembre 2023, après 5,7% un mois plus tôt selon la note de conjoncture économique de janvier 2024 de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).  Cette évolution résulte essentiellement de la hausse des créances des institutions de dépôt sur les unités résidentes (+12,2%), atténuée par la dégradation de 74,2% des Actifs Extérieurs Nets (AEN) indique la BCEAO.

Noter qu’au niveau des pays membres de l’UEMOA, l’activité économique a demeuré robuste, en lien avec la vigueur de la demande intérieure (investissements publics et amélioration du pouvoir d’achat des ménages notamment). L’inflation a connu une légère augmentation, en raison notamment du renchérissement des céréales note la BCEAO. Le taux d’intérêt à une semaine du marché interbancaire est ressorti à 5,61% en décembre 2023, en hausse de 62 points de base (pdb) par rapport à son niveau du mois précédent et en augmentation de 256,0 pdb par rapport à octobre 2022. Les conditions appliquées par les banques à la clientèle se sont resserrées en novembre 2023 (taux débiteurs : 6,82% en novembre et 6,80% en octobre 2023 et 6,70% en novembre 2022) précise la note de conjoncture économique de janvier 2024. Pour rappel, la masse monétaire représente la quantité de monnaie en circulation dans le monde ou une zone économique. La masse monétaire est évaluée à partir de la consolidation des bilans comptables des émetteurs de monnaie.

Leave A Reply

Your email address will not be published.