Bénin : Un nouveau Plan global de réformes du système de gestion des finances publiques 2023-2027 

0 207

Le Ministère de l’Economie et des finances a organisé ce mardi 20 février 2024, la 14ème revue des finances publiques au Palais des Congrès de Cotonou sous le thème : «Le PGRGFP, un nouvel élan dans la gestion des finances publiques au Bénin, sur la période 2023-2027. A cette occasion, le nouveau Plan global de réformes du système de gestion des finances publiques (PGRGFP) 2023-2027 a été lancé. « La revue est un élément capital du dispositif du suivi-évaluation des réformes du système de gestion des finances publiques. « Elle offre l’occasion aux divers acteurs de faire le point de la mise en œuvre du plan d’actions et de prendre les mesures pour l’avenir. Elle est le résultat d’un travail collectif considérable qui se déroule chaque année pour faire le point de mise en œuvre des actions réalisées» a expliqué le Secrétaire Général du Ministère de l’Economie et des finances, Alban Bessan. Pour lui, « c’est l’occasion d’échanger entre les parties prenantes des choix opérés et des orientations retenues dans la conception et la mise en œuvre des réformes des finances publiques. La particularité de cette édition est qu’elle est consacrée au lancement du nouveau plan global de réformes du système de gestion des finances publiques (PGRGFP) pour la période 2023-2027. L’élaboration du plan global a été faite dans une approche participative avec une forte implication des partenaires technique et financiers du groupe macroéconomique et finances publiques », a ajouté le SGM. Présent à cette occasion,  Andreas Beckham, représentant les PTF a salué les efforts de l’amélioration de la transparence en matière de gestion des finances publiques et a renouvelé la disponibilité des PTF à accompagner le Bénin dans ses réformes.

Quant au Directeur de cabinet du Ministère de l’Economie et des finances, Hermann Orou Takou ; il a  précisé que « la revue permet d’apprécier les réformes et les stratégies de mise en œuvre. Le nouveau document vise à consolider les acquis les précédents plans. Il s’agit de celui de 2017-2020 et qui a été prorogé de 2021 à 2022 à travers notamment la poursuite de la modernisation et de la dématérialisation des procédures au niveau des régies financières, la consolidation de la mise en œuvre des efforts sur la gestion budgétaire, l’assainissement du secteur bancaire ; le renforcement du compte juridique du trésor, la mise en place des outils de pilotage au niveau de toutes les structures. Tout ceci en vue de doter le Bénin de meilleurs outils performants servant de socle de la mise en œuvre des politiques publiques ».

Related Posts

Secteur financier régional : Le Comité de Stabilité…

Le DC du MEF a également mentionné que « Le lancement du nouveau document intervient à la croisée des chemins notamment avec le démarrage du nouveau cycle de programmation des appuis de plusieurs partenaires techniques et financiers en soutien à la mise en œuvre des politiques de développement ». Il a rassuré l’ensemble des PTF ainsi que tous les participants. Le PGRGFP 2023-2027 reste le nouveau cadre de référence en matière de gestion des finances publiques pour les prochaines années. Il faut préciser que quatre communications ont été présentées aux participants sur diverses thématiques. La première est basée sur le point  de mise  en œuvre du PGRGFP 2023-2027 au titre de l’année 2023 ; la seconde présentation est sur le Customs webb ; la troisième sur la réforme de la comptabilité des matières en république du Bénin et la quatrième présentation est le Plan global de réformes du système de gestion des finances publiques.

Que retenir du nouveau PGRGFP pour la période 2023-2027 ?

Le PGRGFP 2023-2027 vise à hisser le Bénin au rang des meilleurs pays dotés d’un système de gestion des finances publiques performant, innovant, inclusif, aligné sur les standards internationaux et servant de socle pour la mise en œuvre des politiques publiques pour un développement durable du pays et pour le bien-être des citoyens », a expliqué le Secrétaire Général du Ministère de l’Economie et des finances, Alban Bessan. Il a indiqué  que le nouveau plan global est décliné en 25 programmes pour un coût estimatif de cent quatre-vingt-deux milliards deux cent quarante-quatre millions six cent cinquante-deux mille (182 244 652 000) francs CFA. Il est structuré autour de cinq (5) axes à savoir : le renforcement des capacités de préparation du budget ; l’amélioration des stratégies de mobilisations des ressources budgétaires ; le renforcement des capacités de contrôles et de maîtrise de l’exécution des budgets ; l’amélioration de la surveillance et de l’encadrement des établissements publics, audits et vérification internes, contrôles externe ; le renforcement des fonctions générales d’appui à la garantie des finances publiques.  L’élaboration du plan global a été faite dans une approche participative avec une forte implication des partenaires techniques et financiers du groupe macroéconomie et finances publiques qui rassure de la qualité du document élaboré. Ce nouveau document va donc booster le Bénin dans ses réformes de développement.  

Leave A Reply

Your email address will not be published.