Entrepreneuriat en Afrique : La Fondation Tony Elumelu a décaissé 100 millions USD aux jeunes entrepreneurs africains

0 434

La Fondation Tony Elumelu contribue au financement des milliers de jeunes entrepreneurs en Afrique. Le lancement de la 10ème cohorte à Lagos au Nigeria le vendredi 22 mars 2024 a permis d’en savoir sur les appuis de la Fondation.  En effet, la Fondation Tony Elumelu (TEF) est la principale organisation philanthropique qui autonomise les jeunes entrepreneurs africains des 54 pays africains, a annoncé les entrepreneurs qui ont réussi dans sa dixième sélection pour le programme d’entrepreneuriat de la TEF.

Cette nouvelle cohorte porte à 20 000, le nombre de jeunes entrepreneurs africains qui ont reçu un financement, un mentorat et un soutien au renforcement des capacités de la Fondation, le double de l’engagement initial. La Fondation Tony Elumelu a décaissé 100 000 000 USD directement aux jeunes entrepreneurs africains, qui ont créé plus de 400 000 emplois directs et indirects, contribuant de manière significative à la croissance économique et au développement de l’Afrique. 45 % de ces bénéficiaires sont des femmes, réitérant l’engagement de la Fondation en faveur de l’inclusion et de l’équité de genre.

Les anciens entrepreneurs sélectionnés à travers l’Afrique comprennent :

Stella Sigana, fondatrice de Alternative Waste Technologies du Kenya, produit des briquettes de combustible en convertissant les déchets organiques et de charbon de bois des bidonvilles, et consacre une partie des revenus à l’éducation, à la formation professionnelle et au placement professionnel des adolescentes et des jeunes femmes âgées de 18 à 24 ans. Depuis sa sélection, Stella a créé 12 emplois, généré plus de 79 000 $ de revenus et recyclé plus de 500 tonnes de déchets en briquettes de combustible pour la cuisson. Son modèle économique a également permis à des centaines de femmes entrepreneurs dans des bidonvilles au Kenya de créer des entreprises en vendant ses produits directement à leurs communautés, augmentant ainsi considérablement le revenu et le bien-être des ménages.

Vital Sounouvou du Bénin est le fondateur d’Exportunity, une plateforme de commerce électronique qui favorise les opportunités d’exportation pour les Africains en mettant en relation les producteurs avec les commerçants. Grâce à Exportunity, Sounouvou a engagé plus de 750 clients et construit une base de données de 85 000 entreprises commerçant avec l’Afrique. Il a employé 32 personnes.

• Nora Chaynane, entrepreneure marocaine et fondatrice de Shine Space, une initiative socio-éducative visant à combler le fossé des connaissances et à guider les étudiants vers le bon cheminement de carrière, aide les jeunes Marocains à développer des compétences techniques et interpersonnelles au-delà des exigences du programme scolaire. Grâce à Shine Space, Nora a amélioré les compétences et la capacité de plus de 2 500 jeunes Marocains.

Depuis sa création en 2010, la Fondation Tony Elumelu a été le pionnier d’une approche innovante de l’ensemencement, de la capacitation et de la mise en réseau des jeunes entrepreneurs à travers l’Afrique. S’inspirant directement du parcours entrepreneurial du fondateur Tony Elumelu, la Fondation démocratise la chance, diffuse les opportunités, dans une approche agnostique du secteur, et a développé une infrastructure sur mesure qui atteint tous les pays d’Afrique. La Fondation est guidée par la philosophie de notre fondateur de l’africapitalisme, qui préconise que le secteur privé, en particulier les entrepreneurs, joue un rôle central dans le développement de l’Afrique.

La forte capacité de la Fondation à atteindre les entrepreneurs dans toutes les zones géographiques et tous les secteurs lui a permis de conclure des partenariats innovants avec l’Union européenne (UE), le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), le gouvernement américain par l’intermédiaire de la Fondation américaine pour le développement de l’Afrique (USADF), l’Organisation des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OACPS), l’Agence française de développement (AFD), l’Institution allemande de financement du développement (DEG), l’Agence allemande pour la coopération internationale (GIZ), la Banque africaine de développement (BAD), l’Agence de développement de la ville de Sèmè et Google, avec des programmes sur mesure ciblant notamment l’autonomisation des femmes et la croissance dans les États fragiles.

S’appuyant sur son partenariat existant avec l’Agence de développement de la ville de Sèmè, la Fondation Tony Elumelu financera 100 jeunes entrepreneurs supplémentaires de la République du Bénin en 2024.

« Alors que nous célébrons une décennie d’impact, je suis extrêmement fier de l’incroyable voyage que nous avons entrepris. Nos entrepreneurs représentent la force motrice de la transformation économique de l’Afrique, et leur résilience, leur détermination et leur innovation continuent de nous inspirer tous. L’avenir de notre continent est meilleur grâce à leurs efforts » a déclaré Tony O. Elumelu

Dans le cadre de l’engagement de la Fondation Tony Elumelu à soutenir les jeunes Africains, les opportunités suivantes sont actuellement ouvertes aux candidatures de jeunes entrepreneurs à travers l’Afrique sur TEFConnect :

▪ Women Entrepreneurship For Africa (WE4A), un partenariat entre l’Union européenne, la GIZ et TEF

▪ Programme d’entrepreneuriat Aguka, un partenariat entre le PNUD et TEF au Rwanda

Les entrepreneurs africains sont encouragés à postuler à ces initiatives pour recevoir une formation, un mentorat, un accès aux réseaux et un financement.

Leave A Reply

Your email address will not be published.