Microfinance : Baisse de 12,6 milliards FCFA de dépôts dans les SFD béninois au 4ème trimestre 2023 

0 86

Au quatrième trimestre de 2023, les Systèmes financiers décentralisés (SFD) ont reçu moins des dépôts de leurs clients.  Le point de la situation du secteur de la microfinance dans les pays membres de l’UMOA au titre du dernier trimestre de l’année 2023 note une baisse trimestrielle des dépôts au Bénin d’un montant de 12,6 milliards FCFA, soit un taux de 6,3%. Selon le rapport d’avril 2024 de la Banque centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest (BCEAO), dans l’UMOA, c’est le seul de pays de l’Union dans le lequel les dépôts ont plus baissé. Ainsi dans les autres pays on note en Côte d’Ivoire une chute de (-5,4 milliards FCFA, -0,9%), au Burkina (-4,7 milliards FCFA, soit -1,2%), au Mali (-2,5 milliards FCFA, -1,6%) et au Niger (-977,7 millions FCFA, -3,1%).

Hausse des dépôts au Sénégal ; Togo et en Guinée Bissau

Related Posts

Education et développement : Le Bénin consacre 94 milliards…

Si les signaux sont au rouge au niveau des SFD au Bénin, C’est le contraire au Sénégal ; Togo et en Guinée Bissau. Il est noté une hausse de l’encours des dépôts au Sénégal (+15,5 milliards FCFA, +2,9%), au Togo (+1,8 milliard FCFA, +0,5%) et en Guinée-Bissau (+834,5 milles FCFA, +1,0%).Il faut remarquer que l’épargne mobilisée par les SFD a été constituée à hauteur de 43,0% par les hommes, 22,4% par les femmes et 34,6% par les groupements. S’agissant de la structure par termes, les dépôts à vue sont prépondérants avec une part de 55,0% du total de l’épargne collectée. Les dépôts à terme et les autres dépôts constituent respectivement 22,9% et 22,1%.

Le montant moyen des dépôts par client est ressorti à 125.092 FCFA à fin décembre 2023, en baisse (-2,1%) par rapport au trimestre précédent, reflétant à la fois la baisse de l’encours des dépôts et l’augmentation du nombre de clients observés au cours de la période sous revue.

Par ailleurs, dans l’Union, l’encours des dépôts collectés par les institutions de microfinance a baissé de 8,8 milliards FCFA (soit -0,4%) par rapport au trimestre précédent, pour s’établir à 2.263,8 milliards FCFA. Toutefois, en glissement annuel, il est noté une augmentation de 11,9%.

Leave A Reply

Your email address will not be published.