Zone Uemoa : Le Bénin affiche un taux de bancarisation strict le plus élevé en 2022

0 93

(Economia24)-Le pourcentage de la population adulte (âgée de 15 ans et plus) détenant un compte dans les banques, les services postaux, les caisses nationales d’épargne et le Trésor communément appelé « taux de bancarisation strict (TBS) », a connu un accroissement en 2022 au Bénin. Selon le Rapport de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) sur la situation de l’inclusion financière dans l’Uemoa au cours de l’année 2022 l’analyse par pays montre que le Bénin affiche le taux de bancarisation strict le plus élevé, soit 35,7%, suivi du Togo (29,8%), de la Côte d’Ivoire (29,5%), et du Mali (24,0%).

Related Posts

Nigeria : Un nouveau pic de 34,19% de l’inflation en juin…

Les résultats du rapport indiquent que le Niger et la Guinée-Bissau enregistrent respectivement les taux les moins élevés, avec 8,7% et 16,4%. D’une année à l’autre, le Mali présente la plus forte progression du TBS, soit 3,6 points de pourcentage. Outre le Mali, le Sénégal (3,5 pp) et la Côte d’Ivoire (3,3 pp) ont réalisé des progrès importants. Par ailleurs, le Togo a enregistré un repli de 0,3 pp, en raison de la fermeture de plusieurs comptes d’épargne “Compte ECO CCP” inactifs au niveau de la poste selon l’analyse du rapport d’octobre 2023 publié par la BCEAO en mai 2024. La situation de l’inclusion financière a maintenu sa dynamique d’amélioration au cours de l’année 2022 tant au Bénin que dans les autres pays de l’Union.  Cette performance continue est imputable, entre autres, au maintien des efforts, par les acteurs, en faveur du renforcement des initiatives, particulièrement en matière de digitalisation des services financiers. Dans la zone Uemoa, le taux de bancarisation strict a enregistré une hausse de 1,0 point de pourcentage entre 2021 et 2022, passant de 23,4% à 24,3%. De 2016 à 2022, cette évolution est restée faible, soit 8 points de pourcentage (pp).

Leave A Reply

Your email address will not be published.