Lutte contre le blanchiment de capitaux : Le Giaba outille les Ambassadeurs, PTF et médias ouest africains

0 127

(Economia24)-Dans le cadre de ses activités de prévention des crimes économiques, le Groupe Intergouvernemental d’Action contre le Blanchiment d’Argent en Afrique de l’Ouest (GIABA) organise une série d’activités du 13 au 14 juin 2024 à Dakar au Sénégal au profit des Ambassadeurs de la CEDEAO et des partenaires techniques et financiers et des médias de l’Espace ouest-africain. Ce sont les ministères de tutelles, les parties prenantes nationales, les ambassadeurs des Etats membres de la CEDEAO et des autres Etats accrédités au Sénégal, les représentants des partenaires techniques et financiers de l’institution, la société civile et les responsables des organisations de médias des 15 Etats Membres qui sont les participants.

Les objectifs poursuivis

L’organisation de ses séries d’activités vise à renforcer la synergie entre le GIABA et les parties prenantes (corps diplomatique, autorités nationales et médias), afin de promouvoir une approche globale et intégrée de la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme en Afrique de l’Ouest. Il s’agit également d’informer davantage les public-cibles invités sur la vie de l’Institution et sur les nouveaux développements dans la lutte mondiale contre le blanchiment de capitaux (BC) et le financement du terrorisme (FT). Ce qui contribuera à une meilleure compréhension, appropriation et à un engagement de qualité dans la LBC/FT. Les médias de la CEDEAO quant à eux seront mieux outillés pour informer et sensibiliser les autres acteurs sur les risques émergents dans le domaine et susciter l’adoption de bonnes pratiques pour une économie saine et prospère.

Le programme des activités des deux jours de formation

Related Posts

Afrique subsaharienne : Le FMI revoit à la baisse ses…

Pendant les deux jours, les capacités des participants seront renforcées. Ainsi, la journée du 13 juin 2024 est consacrée à la Session annuelle d’information des Ambassadeurs des États membres de la CEDEAO et des partenaires techniques et financiers. Elle servira de tribune pour la présentation publique du Rapport annuel 2023 du GIABA. Celle-ci sera suivie d’une Conférence de presse internationale avec les acteurs des médias de 15 Etats Membres de la CEDEAO.  La journée du vendredi 14 juin 2024 est dédiée à la formation de la quarantaine de journaliste invitée sur diverses thématiques en lien avec des enjeux cruciaux tels que le rôle des médias dans la sensibilisation et la prévention, les vulnérabilités liées à la corruption et à la fraude fiscale, ainsi que l’importance de la transparence des bénéficiaires effectifs dans le dispositif de LBC/FT.

Le Giaba en guerre contre les crimes illicites dans la CEDEAO

Depuis sa création et chaque année, le Giaba mène des activités de prévention et de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme qui constituent une menace majeure pour la stabilité, la sécurité et le développement de l’Afrique de l’Ouest. L’organisation de ses différentes activités témoigne de l’engagement indéfectible du GIABA et de la CEDEAO à protéger l’intégrité des systèmes financiers et à promouvoir la paix et le développement durable dans la région.

Ces activités annuelles découlent des différents Plans Stratégiques de l’Institution qui recommande des programmes d’information et de communication à l’attention de toutes les parties prenantes et des acteurs de développement. Elles font suite à celles conduites en décembre 2023 à Dakar au Sénégal.

Leave A Reply

Your email address will not be published.