Résilience climatique : La BOAD obtient 17 milliards FCFA pour le Bénin, Burkina Faso et Mali

0 60

Au cours de la 67ème Conseil d’Administration du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM), Washington, le 19 juin 2024, la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), Accréditée au Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM), a reçu l’approbation de trois notes conceptuelles, pour un montant total de 29 M USD (17 milliards FCFA), au profit des projets de trois pays de la zone UEMOA, le Bénin, le Burkina Faso et le Mali.

Selon le communiqué, les trois documents conceptuels ont été développés par la BOAD, en collaboration avec l’UNEP et la Banque mondiale, dans le cadre de projets de renforcement de la résilience climatique et de  promotion du développement durable au Bénin, au Burkina Faso et au Mali. Ils  s’inscrivent dans le  Programme intégré des Villes Durables et l’Approche de Transformation des Investissements à Grande Echelle, soutenant la mise en œuvre de l’Initiative de la Grande Muraille Verte (TALSISI-GGWI). Il s’agit du : Programme de Verdissement du Grand Nokoué, au Bénin, visant à améliorer la couverture végétale et à renforcer la biodiversité dans la région du Grand Nokoué ; Projet d’Adaptation au Climat et d’Agriculture Résiliente dans le Plateau Central, au Burkina Faso, pour améliorer la résilience des pratiques agricoles face aux changements climatiques ; et  Projet Intégré d’Adaptation et de Résilience au Climat (PAREC), au Mali, visant à renforcer les capacités des communautés locales, au  travers d’ initiatives intégrées de gestion des ressources naturelles.

Noter que l’approbation de ces trois notes conceptuelles constitue une étape importante dans l’atteinte des objectifs de l’axe 3 du Plan Stratégique Djoliba 2021-2025 de la BOAD, à savoir, « Renforcer la Résilience face aux effets du changement climat ».

Related Posts

Nouveau rapport sur le développement durable en

L’étape suivante consistera à élaborer des propositions complètes pour chaque projet, en collaboration avec les parties prenantes locales et internationales, afin d’en garantir la mise en œuvre efficace et efficiente. La Banque travaillera en étroite collaboration avec le PNUE et la Banque mondiale pour mobiliser les ressources nécessaires et assurer le succès de ces projets.

Moustapha Ben Barka, Vice-Président Finance et Investissements de la BOAD a déclaré : « La BOAD remercie le FEM pour son indéfectible soutien, œuvrant de manière constante à la réalisation des objectifs environnementaux et climatiques globaux. L’approbation de ces trois notes conceptuelles pour des projets issus de nos territoires confirme l’engagement et la volonté des Etats de la zone UEMOA à soutenir la marche de notre région vers une transition verte juste et soutenable, bénéfique aux populations. »

La BOAD et l’économie verte

La Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) est l’institution commune de financement du développement des Etats de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA). Etablissement public à caractère international, la BOAD a pour objet, aux termes de l’Article 2 de ses statuts, « de promouvoir le développement équilibré des Etats membres et de réaliser l’intégration économique de l’Afrique de l’Ouest », en finançant des projets prioritaires de développement. Elle est accréditée auprès des trois mécanismes de financement de la finance climat (GEF, AF, GCF). Depuis 2009, la BOAD siège en tant qu’observateur à la CCNUCC et participe activement aux discussions relatives à la construction d’une architecture internationale de la finance climat. Elle abrite, depuis janvier 2013, le premier Centre Régional de Collaboration (CRC) sur le Mécanisme pour un Développement Propre (MDP) dont le but est d’apporter un soutien direct aux gouvernements, aux ONG et au secteur privé, pour l’identification et le développement de projets MDP. Depuis le 15 octobre 2023, la Banque co-préside avec Bancoldex, la Banque Colombienne de développement des affaires et de l’exportation, l’International Development Finance Club (IDFC), qui rassemble 26 banques nationales, régionales et bilatérales de développement du monde entier.

Leave A Reply

Your email address will not be published.