Lutte contre le terrorisme : Les Forces Armées Béninoises font le bilan des opérations militaires 

0 50

Evaluer les forces et faiblesses des stratégies mises en œuvre d’une opération et se remettre en cause pour mieux s’organiser.  C’est le bien fondé du séminaire d’évaluation de l’opération de lutte contre le terrorisme le mercredi 03 et jeudi 04 juillet 2024 à Parakou. Trois ans après les premières opérations militaires dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, l’État-Major Général a décidé de faire cette pause afin d’évaluer les actions menées jusqu’au 31 mai dernier afin de pouvoir les réorganiser pour plus d’efficacité. 

Pour cette rencontre d’importance inscrite en une période où le terrorisme demeure une préoccupation cruciale tant pour les forces armées que pour l’État béninois, ont répondu présents à l’invitation du Général de Division Fructueux GBAGUIDI, Chef d’État-Major Général des Forces Armées Béninoises, l’État-Major de l’opération MIRADOR, les chefs des groupements tactiques interarmes, les chefs divisions de l’État-Major Général, les représentants des organismes interarmes, le chef de l’opération de lutte contre le terrorisme, le cabinet militaire du Président de la République, la direction de la sécurité de liaison de la documentation, les représentants des différentes armées, des sous-Officiers ayant occupé des postes de responsabilité dans MIRADOR et bien d’autres. 

Face à cette nouvelle forme de violence et la nécessité d’une réponse coordonnée et efficace, plusieurs communications sont prévues. Citons l’acquisition et l’anticipation dans la lutte contre le terrorisme au cours de laquelle le Commandant AHANHANZO GLELE faut un focus sur les forces et faiblesses du système de renseignement, et le soutien logistique et sanitaire dans la lutte contre le terrorisme. 

D’après le Colonel Alfred ASSOGBA, président du comité scientifique du séminaire, il faut que ces assises recherchent des solutions plus adaptées pour rendre plus efficiente l’opération MIRADOR. Au nombre des résultats attendus, le mode d’action ennemis et leurs facteurs de succès, le mode d’action amis capable de briser les velléités des terroristes est bien identifié, les besoins logistiques adéquatement formulés et satisfaits dans les meilleurs délais. 

Les participants ont également œuvré à identifier les meilleures tactiques face à l’évolution et aux modes d’actions fluctuantes et changeantes des ennemis. Il mettra aussi l’accent sur la stratégie de communication et le soutien sanitaire. 

Le Ministre délégué auprès du Président de la République chargé de la défense nationale en lançant les travaux, a invité les participants à des échanges constructifs et des réflexions approfondies pour aboutir à des propositions et des recommandations concrètes. Car ajoute-t-il, c’est à l’aune de la mise en œuvre des recommandations que nous obtiendrons une meilleure efficacité de notre lutte contre la pègre terroriste. 
Pour rappel, les travaux sont financés par la Fondation Konrad ADENAUER.

Related Posts

Dette publique : 77 milliards FCFA dans les caisses du…

Leave A Reply

Your email address will not be published.