Afrique Francophone : Khuwaylid Capital, premier fonds en investissement islamique

0 27

La société de private equity, Khuwaylid Capital, a annoncé lundi 10 juin 2024, le lancement de Khuwaylid Capital Fund I, premier fonds d’investissement islamique à impact en Afrique francophone. Il a même réussi à réaliser un premier closing. Khuwaylid Capital se veut être un nouveau Pilier du Financement Éthique et Halal en Afrique Francophone. Société de financement basée au Sénégal, elle entend offrir un financement éthique et halal aux Petites et moyennes entreprises (PME) d’Afrique francophone. Les secteurs ciblés par ce fonds sont l’agro-industrie, l’éducation et la santé, des domaines clés pour le développement socio-économique de la région. Khuwaylid Capital Fund I vise à catalyser l’économie halal en favorisant l’émergence de PME à fort impact économique, social, environnemental et alignées sur les pratiques de la finance islamique. Soutenu par des investisseurs africains dont la société de financement sénégalaise MMA Holdings, le fonds vise à catalyser l’économie halal, en favorisant l’émergence d’un réseau dynamique de Petites et moyennes entreprises (PME) locales africaines à fort impact économique, social, environnemental et respectueuses des principes de finance islamique,  encourageant ainsi cette forme de finance.  Selon le site web de la société, la stratégie d’investissement de Khuwaylid Capital met l’accent sur des principes éthiques rigoureux, assurant une conformité stricte aux préceptes de la charia islamique. Cette approche inclut des pratiques financières transparentes et justes, garantissant ainsi des bénéfices partagés et des impacts positifs sur les communautés locales. « Khuwaylid Capital est prêt à faire une différence tangible en investissant dans des entreprises à fort impact, qui répondent à des défis socioéconomiques critiques », a déclaré Diago Dieye, fondatrice et directrice générale de la société. Elle ajoute que leur objectif est de soutenir les PME qui jouent un rôle crucial dans l’amélioration des conditions de vie et la croissance économique durable. En Afrique francophone, particulièrement dans les zones UEMOA (Union économique et monétaire ouest-africaine) et CEMAC (Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale), l’industrie de la finance islamique est en pleine émergence. La zone UEMOA dispose déjà d’un marché islamique des capitaux dynamique, avec sept émissions de sukuk souverains depuis 2014. Ces instruments financiers conformes à la charia offrent des alternatives attractives pour le financement des projets d’infrastructure et le développement économique. Le Sénégal et le Niger sont à l’avant-garde de cette évolution, ayant légiféré sur la pratique de la finance sociale islamique. Cela crée un environnement réglementaire favorable pour des initiatives comme celles de Khuwaylid Capital, qui peut ainsi opérer avec une base légale solide et une acceptation croissante parmi les acteurs économiques et financiers.

Leave A Reply

Your email address will not be published.