Obligations de Relance du Trésor : Le Bénin empoche à nouveau 22 milliards de FCFA

0 106

L’Etat du Bénin à travers le Trésor public, du Ministère de l’Economie et des Finances avec le soutien de l’UMOA-Titres a organisé le jeudi 06 octobre 2022, l’émission des Obligations de Relance du Trésor de maturité initiale 3 ans et 5 ans pour 20 milliards FCFA au taux d’intérêt respectif de 5,20% et 5,30%. Au terme de l’émission, le Bénin a récolté un montant de 22 milliards FCFA auprès des investisseurs de l’Uemoa.

Abdul Wahab ADO

Les investisseurs poursuivent d’accorder  leur confiance au Bénin. Le Bénin a obtenu une somme de 22 milliards de FCFA pour une demande de 20 milliards FCFA. Selon le compte de l’émission des Obligations de Relance du Trésor de maturité initiale 3 ans et 5 ans, le taux de couverture du montant mis en adjudication par les soumissions retenues est de 110,%. Quant au Taux d’absorption, il est de 70,58%. Le nombre des participants est de 17 pour 27 soumissions. Il faut préciser que les émissions  dénommées « Obligations de Relance OdR » visent à permettre à l’émetteur de mobiliser l’épargne des personnes physiques et morales en vue d’assurer la couverture des besoins de financement du budget de l’État du Bénin dans le cadre de ses plans de relance économique afin de contenir les effets de la pandémie COVID-19 et renouer avec les performances d’avant la crise sanitaire. Elles concernent l’ensemble des États de la zone UEMOA. Elles ciblent principalement les investisseurs socialement responsables mais également les entreprises ou individus souhaitant soutenir les actions de relance économique entamées par les États de la zone. La soumission est ouverte aux investisseurs de l’espace UEMOA et HORS UEMOA. C’est l’UMOA-Titres qui a assuré l’organisation matérielle de l’émission, en coordination avec la BCEAO. L’accès au marché primaire était réservé aux intermédiaires agréés qui disposent de comptes auprès de la BCEAO que sont : les établissements de crédit ; les organismes financiers régionaux ; les Sociétés de Gestion et d’Intermédiation (SGI) ; les Spécialistes en Valeurs du Trésor (SVT). Les autres investisseurs peuvent soumissionner au travers de ces intermédiaires agréés. Les regards sont tournés vers la prochaine levée de fonds du Bénin sur le marché des capitaux.

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.