Développement des pays vulnérables : Le fonds fiduciaire du FM désormais opérationnel

0 126

La Directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) Kristalina Georgieva, a annoncé la mise en service du fonds fiduciaire pour la résilience et la durabilité (fonds fiduciaire RD), conçu pour aider les pays vulnérables à relever des défis sur le long terme. L’annonce a été ce mercredi 12 octobre 2022 à Washington en marge des assemblées annuelles du Groupe  de la Banque mondiale et du FMI.

Adaman AGOSSOU

 « J’ai le plaisir d’annoncer que le nouveau fonds fiduciaire pour la résilience et la durabilité (fonds fiduciaire RD) est désormais opérationnel. Aujourd’hui, j’ai informé le conseil d’administration qu’avec les ressources rassemblées à ce jour, ce fonds est en position d’engager des opérations de prêt. Nous avons formulé une promesse et nous l’avons tenue. À ce titre, je tiens à exprimer ma profonde reconnaissance à nos pays membres pour avoir su faire preuve de solidarité en cette période marquée par des difficultés sans précédent. « En moins de trois ans, le monde a été frappé par de multiples chocs successifs. Tout d’abord, la pandémie de COVID-19. Ensuite l’invasion de l’Ukraine par la Russie et la crise du coût de la vie qu’elle a entraînée. Et pendant que nous sommes aux prises avec ces crises, il en est une autre, celle du changement climatique, qui ne connaît aucun répit ». C’est ce qu’a déclaré la Directrice générale du FMI.

La patronne du FMI a ajouté que « Tout premier mécanisme du FMI à octroyer des financements à long terme abordables, le fonds fiduciaire RD a pour vocation d’aider les pays à renforcer leur résilience face aux difficultés structurelles, telles que le changement climatique et les pandémies, afin qu’ils préservent leur stabilité économique et financière à plus long terme, tout en mobilisant d’autres financements publics et privés. « Grâce à l’appui déterminé de nos pays membres, nous avons atteint l’objectif ambitieux fixé par le CMFI et le G20, qui était de rendre le fonds fiduciaire RD opérationnel à la période de l’assemblée annuelle 2022 du FMI et de la Banque mondiale. Le conseil d’administration est donc désormais en mesure d’approuver des demandes d’accords au titre du fonds fiduciaire RD formulées par des pays membres et j’ai hâte qu’il examine le premier lot de sollicitations dans les mois à venir ».

La Directrice générale du Fonds monétaire international a précisé dans sa déclaration que « Le conseil d’administration du FMI a approuvé la création du fonds fiduciaire RD en avril 2022 avec la volonté d’en faire le troisième pilier de l’arsenal des instruments de prêt du FMI, aux côtés du compte des ressources générales (CRG) et du fonds fiduciaire pour la réduction de la pauvreté et pour la croissance (fonds fiduciaire RPC). Les prêts octroyés par ce nouveau mécanisme présentent une échéance de 20 ans, assortie d’une période de grâce de 10½ ans. Le fonds fiduciaire RD bénéficiera aux pays à faible revenu et aux pays à revenu intermédiaire admissibles, qui représentent environ les trois quarts des pays membres du FMI. Il permettra d’amplifier l’incidence de l’allocation de DTS d’un montant de 650 milliards de dollars réalisée l’année dernière, en orientant les ressources des pays membres plus robustes sur le plan économique vers les pays dont les besoins sont les plus importants.

« J’aimerais faire part de mon immense gratitude à l’Allemagne, à l’Australie, au Canada, à la Chine, à l’Espagne et au Japon, qui fournissent la première tranche de ressources, d’un montant de 15,3 milliards de DTS (20 milliards de dollars). « Cette première tranche ne représente qu’un peu plus de la moitié du total des engagements formulés à ce jour par 13 pays en faveur du fonds fiduciaire RD, soit 29 milliards de DTS (37 milliards de dollars). De nouvelles contributions devraient se matérialiser au début de 2023, une fois des procédures nationales achevées, ce qui dotera le FMI d’un socle solide pour répondre aux demandes d’accords au titre du fonds fiduciaire RD dans les années à venir. D’autres pays devraient fournir des engagements au fil du temps et nous poursuivrons nos efforts de mobilisation de fonds afin d’élargir le groupe de contributeurs et de faire en sorte que le fonds fiduciaire RD dispose des ressources suffisantes.

« Du côté de la demande, je juge encourageant le vif intérêt manifesté par les pays pour les financements au titre du fonds fiduciaire RD. Nous avons déjà atteint un stade de discussions avancé avec un groupe de pays aux profils variés s’agissant de leurs actions sur le plan climatique. Le FMI acquiert de l’expérience avec ce nouvel instrument au cours de cette phrase initiale et les enseignements qu’il en tirera bénéficieront à l’ensemble des pays admissibles à l’avenir. « Grâce à une coopération efficace avec d’autres institutions internationales, nous jetons également les bases de prêts au titre du fonds fiduciaire RD destinés à appuyer des mesures de préparation aux pandémies ». C’est la substance de la déclaration de la Directrice générale du Fonds monétaire international. Cette annonce constitue une bonne nouvelle pour les pays vulnérables en Afrique.

Leave A Reply

Your email address will not be published.