Inclusion Financière : La BCEAO valide le rapport d’exécution du plan d’actions de la SRIF

0 108

La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a organisé, par visioconférence, un atelier régional de validation du projet de rapport d’exécution du plan d’action de la Stratégie régionale d’inclusion financière (SRIF) dans l’UEMOA, sur la période 2016-2021. C’était le mardi 25 octobre 2022.

Échanger avec les acteurs sur les résultats de l’évaluation de la mise en œuvre de la SRIF, les difficultés rencontrées et les perspectives de sa mise à jour. Ce sont les objectifs de l’atelier de validation du projet de rapport d’exécution du plan d’action de la SRIF. Cet atelier de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a réuni plus de cent soixante (160) participants, provenant des Directions des Services Centraux concernés, des Directions Nationales de la BCEAO, du Secrétariat Général de la Commission Bancaire de l’Union monétaire Ouest Africaine (UMOA), des Comités Nationaux de Suivi de la Mise en Œuvre (CNSMO) de la stratégie et les partenaires techniques et financiers qui accompagnent la Banque Centrale dans la mise en œuvre de la SRIF. En effet, les résultats de ces échanges permettront d’entamer efficacement le chantier de la mise à jour de la stratégie régionale d’inclusion financière dans l’UEMOA. Les participants ont donné leur point de vue aux termes des échanges. Il faut préciser que la SRIF est composée d’un certain nombre d’axes pour booster l’inclusion financière dans l’espace. Il s’agit de : promouvoir un cadre légal, règlementaire et une supervision efficace ; assainir et renforcer le secteur de la micro finance ; promouvoir les innovations favorables à l’inclusion financière des populations exclues (jeunes, femmes, PME, populations rurales, personnes à faible éducation financière, etc.) ; renforcer l’éducation financière et la protection du client des services financiers et enfin mettre en place un cadre politique et fiscal favorable à l’inclusion financière. Il faut préciser que la stratégie régionale, dénommée Stratégie Régionale d’Inclusion Financière (SRIF) vise la promotion du développement socio-économique et surtout la réduction de la pauvreté et permettre l’accès des populations aux services financiers.

Pour rappel,le rapport 2021 de la BCEAO sur la situation de l’inclusion financière dans les Etats membres de l’UEMOA, au cours de l’année 2020 a ressorti les différents taux d’inclusion dans l’Union.Avec un taux d’inclusion financière de 82,4%, le Bénin se hisse devant le Togo (81,6%), la Côte d’Ivoire (79,1%) le Sénégal (75,6%) et le Burkina Faso (75,4%), selon le rapport 2020 de la BCEAO sur l’état de l’inclusion financière. Le rapport indique une meilleure proximité entre les services financiers et les populations béninoises. Différentes initiatives ont été menées au niveau des Etats pour le renforcement de l’inclusion financière. L’inclusion financière est « l’accès permanent des populations à une gamme diversifiée de produits et services financiers adaptés, à coûts abordables et utilisés de manière effective, efficace et efficiente ».

Abdul Wahab ADO

Leave A Reply

Your email address will not be published.