Conseil des ministres de l’Uemoa : Le cadrage macroéconomique 2022-2027 de l’Union en examen à Dakar

0 104

La 4ème et dernière session, au titre de l’année 2022, du Conseil des ministres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa), s’est ouverte, ce lundi 19 décembre 2022, au siège de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), à Dakar. C’est sous la présidence de Sani Yaya, Ministre de l’économie et des finances de la République Togolaise, et Président dudit Conseil que les travaux ont été lancés.

Après une année 2022 riche en rebondissements en raison des effets persistants de la pandémie du coronavirus et de la guerre en Ukraine, les membres du Conseil des Ministres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) se trouvent à l’heure du bilan de l’année 2022 et des perspectives économiques pour 2023. Pour cette dernière session qui réunit à Dakar les décideurs de l’Union, il s’agit d’examiner le projet de budget de l’Union au titre de l’année 2023 et le rapport de la surveillance multilatérale pour le deuxième semestre 2022 présentés par la Commission de l’Uemoa.  Dans son mot introductif, le Président dudit Conseil, Sani Yaya, a présenté à ses pairs, la situation macroéconomique de l’Union en 2022, dans un contexte mondial marqué par un fort ralentissement de la croissance économique, en raison de la conjonction de plusieurs facteurs, notamment les répercussions de la crise russo-ukrainienne, la hausse des prix de l’énergie et le durcissement des conditions financières internationales. En dépit du contexte international défavorable en raison de la conjonction de plusieurs facteurs, l’activité économique au sein de l’Uemoa, à l’en croire, est « restée dynamique au troisième trimestre de l’année 2022 ». Elle a connu une progression de 5,7 % du PIB sur un an, « soit le même taux de croissance enregistré le trimestre précédent ».

Des dossiers à débattre au Conseil des ministres de l’Uemoa

A cette session de fin d’année, le Conseil des Ministres de l’Union examinera le projet de budget de l’Union au titre de 2023, celui relatif au rapport du deuxième semestre 2022 de la surveillance multilatérale ainsi que le projet de recommandation relative aux perspectives économiques et financières des Etats membres pour la période 2023-2027. Des dossiers présentés par la BCEAO notamment le rapport sur la situation économique et monétaire de l’Uemoa au 30 septembre 2022 et cadrage macroéconomique de l’Uemoa pour les années 2022 – 2027, par la BOAD avec les perspectives financières actualisées 2023-2027 ou encore le projet de budget 2023 de l’Autorité des Marchés Financiers de l’UMOA seront examinés par le Conseil. Le Président de la Commission de l’UEMOA, Abdoulaye Diop prend part aux travaux en compagnie des Commissaires Lassine Bouaré, en charge du Département des Services Administratifs et Financiers, et Mouhamadou GADO du Département des Politiques Economiques et de la Fiscalité intérieure ainsi que de la Représentante Résidente à Dakar Aïssa KABO. Les responsables financiers des institutions sous régionales participent également au conseil des ministres de l’UEMOA.

Leave A Reply

Your email address will not be published.