Inclusion financière : La transformation digitale des économies, une priorité principale pour la BOAD

0 97

La Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) mise beaucoup pour la transformation numérique des économies de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA).  Dans son plan stratégique dénommé DJOLIBA 2021-2025 décliné en trois axes opérationnels, la BOAD a identifié comme défis à relever, l’intégration régionale à travers son action pour le développement du secteur des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), qui constitue l’un des cinq domaines prioritaires de l’Institution basée à Lomé. Au nombre des enjeux, l’institution  mise sur la création de valeur et d’emplois productifs, en appui aux Etats et au secteur privé ; le renforcement de la résilience au changement climatique. En effet, la création de chaines des valeurs et des emplois aura un effet positif sur la croissance économique. De surcroit, les TIC permettent l’amélioration du service public grâce à la dématérialisation des procédures et un meilleur suivi. La digitalisation constitue, donc, un enjeu majeur de développement pour les pays de l’UEMOA. En dépit des ambitions portées par les stratégies nationales, suscitant d’indéniables progrès, la transformation numérique de nos pays enregistre des faiblesses et des retards, en comparaison avec les performances mondiales. Cela s’explique, en grande partie, par le déficit de financements. En vue de renforcer ses capacités de financement, la BOAD entend développer des partenariats stratégiques et opérationnels forts, pour soutenir et accompagner les efforts des Etats, dans leur transformation numérique, mais aussi, dans le financement de leur développement. Aussi la BOAD a-t-elle rejoint récemment trois initiatives dans le domaine de l’économie numérique.

Divers accords pour booster la transformation digitale des pays de l’UEMOA

La BOAD œuvre vraiment pour la transformation numérique des pays de l’Uemoa. Car, le Président de la BOAD, Monsieur Serge EKUE, et le Président de la Commission de l’UEMOA, Monsieur Abdoulaye DIOP, ont signé, le 28 juillet 2021, une convention de partenariat pour la promotion du secteur de l’économie numérique dans l’espace UEMOA. Les deux institutions se sont, alors, engagées à mobiliser des ressources pour le financement et la construction d’infrastructures, en vue de fournir une assistance aux Etats membres dans la dématérialisation de leurs services publics ; et à élaborer et à adopter un cadre réglementaire régional en matière d’économie numérique, menant un plaidoyer auprès d’autres organes régionaux, dans le but d’obtenir leur soutien à la mise en œuvre de ce projet selon un communiqué de la BOAD sur son site.

Toujours pour l’accélération de la transformation digitale des économies de l’Union, le 7 décembre 2022, la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) et l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) ont signé un Accord-cadre, qui prévoit la création d’un véhicule financier destiné à la formation au numérique des jeunes et des femmes des pays de l’UEMOA, dans le cadre du programme D-CLIC. La mise en œuvre de cet accord de partenariat sur le numérique, entre la BOAD et l’OIF, atteste d’une collaboration fructueuse et réussie entre ces deux institutions, et répond, avec justesse, à leurs ambitions pour la transformation numérique régionale. Le programme D-CLIC favorise l’insertion professionnelle des jeunes et des femmes, tout comme le développement de l’entrepreneuriat et l’essor des métiers du numérique.

Il faut préciser l’engagement est très important pour le Président de la BOAD. Car, il a été créé un Fonds pour la Transformation Digitale (FTD) en Afrique de l’Ouest en partenariat avec la KfW. Pour preuve, le 16 décembre 2022, la KfW, partenaire technique et financier de la BOAD, depuis 1981 et la BOAD ont signé un contrat relatif à la mise en place du Fonds pour la Transformation Digitale en Afrique de l´Ouest (FTD) au sein de la BOAD. La création de ce fonds permet à la BOAD d’agir de concert avec la KfW, afin d’encourager la transformation numérique des pays de l’UEMOA, et d’aider les administrations publiques à renforcer, sécuriser et développer leurs systèmes d’information, en vue d’accroitre leur productivité et de promouvoir plus de transparence dans la gestion de la chose publique, tout en améliorant significativement la qualité des services publics auprès des citoyens. Consciente des enjeux de la transformation digitale pour les économies des pays de la zone UEMOA, la BOAD, Banque de référence pour un impact durable sur l’intégration et la transformation de l’Afrique de l’Ouest, se positionne en véritable leader du financement des solutions numériques. C’est donc un chalenge pour la BOAD la transformation digitale des économies ouest africaines selon les divers partenariats et actions menés depuis que le président Serge EKUE aux commandes de la BOAD.

Par A.W.A.

Leave A Reply

Your email address will not be published.