Zone euro : La croissance économique du secteur privé en flèche

0 100

Les signaux sont au vert dans la zone Euro pour les opérateurs économiques. La croissance économique du secteur privé est florissante, selon l’indice PMI Flash, publié par l’entreprise américaine d’analyses financières S & P Global. La croissance économique du secteur privé s’est accélérée en mars 2023 pour atteindre son plus haut niveau depuis dix mois, grâce au dynamisme du secteur des services, selon l’indice PMI Flash publié ce vendredi 24 mars 2023 par S & P Global et relayé par 20 minutes.  L’indice, calculé sur la base de sondages d’entreprises, atteint 54,1, après 52 en février 2023, progressant pour le cinquième mois consécutif. Un chiffre supérieur à 50 signale une croissance de l’activité, tandis qu’un chiffre en deçà indique un recul. « Les dernières données de l’enquête affichent un niveau conforme à une hausse du PIB de 0,3 % sur l’ensemble du premier trimestre » par rapport au précédent, a souligné Chris Williamson, économiste pour S & P Global, cité dans un communiqué. « La croissance a rebondi par rapport aux creux de la fin de l’année 2022, les inquiétudes liées à la situation sur les marchés énergétiques et au risque de récession s’étant en partie dissipées », a-t-il relevé, évoquant aussi l’atténuation des tensions inflationnistes et l’amélioration des chaînes d’approvisionnement.

Une croissance « très déséquilibrée »

Selon les résultats, bien que la croissance économique du secteur privé soit en flèche, il faut noter que dans la zone euro, elle est « très déséquilibrée », car elle s’appuie « presque exclusivement sur les performances du secteur des services » alors que « le secteur manufacturier est presque à l’arrêt, peinant à maintenir ses niveaux de production face au recul actuel de la demande », s’inquiète Chris Williamson. L’activité industrielle s’est d’ailleurs dégradée, « le volume des nouvelles commandes reçues par les fabricants de la zone euro ayant de nouveau reculé ». Les niveaux de production n’ont été soutenus que par « le traitement des commandes en attente », selon S & P Global. Par pays, l’activité globale a augmenté pour le deuxième mois consécutif en France et en Allemagne, la hausse ayant été moins soutenue outre-Rhin. Les résultats sont presque pareils dans les autres pays de la zone Euro.

Par Ousmane YAROU

Leave A Reply

Your email address will not be published.