Gouvernance en Afrique : Le mouvement citoyen « Tournons la page Bénin » a formé 33 défenseurs de droits Humains

0 112

La coordination béninoise du mouvement « TOURNONS LA PAGE » a organisé ce samedi 25 mars 2023, une formation sur la sécurité numérique : un aspect capital dans la protection des défenseurs des droits humains à la Maison de la Société Civile à Cotonou.Sensibiliser 30 Défenseurs de Droits Humains et les 3 membres du  bureau de la coordination sur les dispositions législatives en vigueur sur le numérique au Bénin ;  Renforcer leurs capacités  sur la documentation des cas de violation de droit de l’homme et les mécanismes de protection de données , sur les bonnes pratiques sécuritaires basées sur l’utilisation des outils informatiques et numériques. Ce sont les objectifs visés par la coordination béninoise du mouvement « Tournons la page ». Dans son allocution, Docteur Jean Baptiste ELIAS, Coordonnateur de Tournons la page Bénin a expliqué que « Tournons la page » est un mouvement citoyen international réunissant près de 250 organisations qui relaient des actions pour promouvoir l’alternance  démocratique en Afrique. Le secrétariat international accompagne  et soutient les coalitions en matière de formation, coordination et animation du réseau lobbying et plaidoyer, présence médiatique, protection des activistes. « Tournons la page » a vu le jour sous forme d’une campagne internationale lancée le 15 octobre 2014 par un appel intitulé « en Afrique comme ailleurs pas de démocratie sans l’alternance » signée par 550 organisations et personnalités d’Afrique et d’Europe. Le Coordinateur de « Tournons la page » a ajouté que le creuset est devenu en 2020 un mouvement citoyen international doté d’une existence juridique et d’organes de gouvernance  électifs. Tournons la page (TLP) est aujourd’hui le réseau international de référence sur la question  des processus démocratiques en Afrique. Il a fait savoir qu’en janvier 2023, quatre (04) coordinations pays ont rejoint le mouvement international. Il s’agit de Malawi, l’Ouganda, le Mali et le Bénin. « Tournons la Page » s’est donné un certain nombre d’objectifs dont, mener des actions de plaidoyer, soutenir la société civile pro démocratie ; en renforçant les capacités des organisations membres assurant la pérennité. C’est donc dans le souci d’atteindre ses objectifs que la Coordination béninoise organise, cet atelier de formation sur la sécurité numérique avec l’appui financier de la TLP internationale à travers Agir pour les droits humains.

Diverses communications ont été présentées aux participants sur les mécanismes de documentation des cas de violation des droits humains et de protection des données ; les bonnes pratiques sécuritaires basées sur les outils informatiques et le numérique. Présent à cette formation, Théodule Nouatchi, attaché de recherche en droit public à l’Université d’Abomey-Calavi et activiste des droits de l’homme a fait savoir que cette formation leur a permis de connaître le contenu de la documentation et de maitriser en dehors des hommes, comment protéger les biens avec nos portables, nos ordinateurs, comment les utiliser pour dénoncer et protéger les droits humains.

Par Abdul Wahab ADO

Leave A Reply

Your email address will not be published.