Secteur privé : La CCI Bénin tient sa première session ordinaire de 2023

0 127

La Chambre de Commerce et d’industrie du Bénin (CCI Bénin)  a organisé ce vendredi 28 avril 2023, la première session ordinaire de l’Assemblée consulaire au titre de l’année 2023.  C’était au siège de l’institution consulaire à Cotonou.

Examen et de l’adoption du rapport financier 2022 et de la définition d’une nouvelle feuille de route au titre de l’année 2023 avec de nouveaux défis pour booster les secteurs public-privé, constitue quelques  points inscrits à l’ordre du jour de la première session ordinaire de l’Assemblée statutaire de la Chambre de Commerce et d’industrie du Bénin (CCI Bénin). Au lancement des travaux, Arnauld AKAKPO  président de la Chambre de Commerce et d’industrie du Bénin a expliqué que, les défis qui attendent les élus consulaires et les chefs d’entreprises sont nombreux mais ceux-ci peuvent compter sur la CCI Bénin pour les accompagner dans ce contexte de ralentissement économique.   « Nous vivons une situation qui est peu favorable à notre économie et qui nous oblige à changer d’orientation. À nous (…) de valoriser et de transformer nos potentialités locales afin de nous positionner comme des acteurs incontournables de la construction de ce nouveau modèle économique basé sur l’industrie » a indiqué le président de la CCI Bénin, Arnauld AKAKPO avant d’ajouter que «  Conformément aux dispositions statutaires régissant l’institution consulaire (…) nous avons décidé au début de notre mandature de faire de la bonne gouvernance administrative et financière un principe sacro-saint et non un slogan afin de crédibiliser l’institution consulaire vis-à-vis de nos mandants, l’État et les partenaires institutionnels ».

Présent à cette occasion, Amzat SALAMI, Secrétaire Général du Ministère, représentant la ministre de l’Industrie et du Commerce, a fait savoir : « Je tiens à assurer le secteur privé de notre pays de la ferme volonté du gouvernement sous l’impulsion du président de la République à apporter des solutions efficaces et durables à toutes les préoccupations qui émanent du privé. Votre première session de l’année 2023 est une session de réédition des comptes, exercice clos au 31 décembre 2022, qui se tient dans un contexte de reprise lente sur le plan économique ne doit pas nous éloigner des attentes de nos mandats, des objectifs à minima qui nous ont été fixés par le gouvernement et de votre implication par la réalisation du P.A.G 2021-2026 dans son pilier : transformations structurelles de l’économie à travers la mise en place d’un mécanisme d’investissement en capital et en capital risque », a exhorté Amzat SALAMI. Après le lancement des travaux par le SGM, les débats se sont poursuivis et le point de la réalisation des activités au titre de l’année 2022 a été présenté aux élus consulaires.  Ainsi, aux termes des échanges le rapport du commissaire au compte et les états financiers 2022 ont été adoptés à l’unanimité. Plusieurs élus consulaires ont répondu présents aux assises. Il faut préciser que l’installation de la nouvelle Vice-Présidente du Bureau consulaire en charge de l’industrie, Madame d’Almeida KOJORI, nouvelle Directrice Générale de la Société des Huileries du Bénin (SHB) est venue mettre fait à la première session ordinaire de l’Assemblée consulaire au titre de l’année 2023.

Par Adaman AGOSSOU

Leave A Reply

Your email address will not be published.