47ème Assemblée générale de la CPCCAF : Le développement des économies francophones en débat à Cotonou

0 125

Les travaux des Rencontres d’affaires francophones et africaines de la Conférence Permanente des Chambres Consulaires Africaines et Francophones (CPCCAF) sont lancés ce mardi 09 mai 2023 au Palais des Congrès de Cotonou en présence de plusieurs personnalités politico-administratives. Ces assises permettent aux divers acteurs de réfléchir sur l’essor économique des nations francophones. Plus de 130 chambres consulaires et organisations intermédiaires représentantes de l’économie des 32 pays du réseau CPCCAF dont 26 pays africains sont conviées à ce rendez-vous économique, sont à Cotonou du 09 au 12 mai 2023 pour  échanger sur le renforcement des prives dans les pays francophones. Cette  rencontre économique  est organisée par la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (CCI-Bénin) en partenariat avec la Conférence permanente des chambres consulaires africaines et francophones (CPCCAF). Ces assises s’inscrivent dans le cadre de la 47ème Assemblée générale de la CPCCAF et coïncident avec la célébration du 50ème anniversaire de la CPCCAF.  A cette occasion, le président de la Chambre  consulaire du Bénin, Arnauld AKAKPO, a fait savoir que « la tenue au Bénin des activités économiques de la Conférence Permanente des Chambres Consulaires Africaines Francophones, est l’heureuse manifestation de la reconnaissance du monde francophone, quant aux avancées notables des réformes structurelles et économiques engagées par le Gouvernement avec, à sa tête, le Président de la République, son Excellence Monsieur Patrice TALON ».Le président de la CCI Bénin précise que : « Les Rencontres d’Affaires Francophones Africaines (RAFA), les rencontres ARCHIPELAGO, les conférences des investisseurs, les réflexions prospectives sur l’avenir de la CPCCAF à l’horizon 2073, les rencontres des femmes entrepreneures, sont autant de séquences d’activités qui seront déroulées au cours des journées économiques. Ce vivier d’activités et de programmes témoignent du potentiel économique du monde francophone, que nos chambres consulaires doivent saisir pour délivrer des services à impact sur nos mandants ». 

Christophe EKEN, Président de la CPCCAF et Président de la CCIMA du Cameroun,  de préciser que « ces Journées Economiques sont l’occasion pour l’ensemble des participants d’avoir à la fois : d’abord, un panorama exhaustif de l’économie béninoise ; ensuite de connaître la stratégie nationale de développement du Bénin et ses secteurs prioritaires en termes d’opportunités d’investissements ; et enfin, d’être informés sur les incitations prévues par la réglementation pour attirer les investisseurs privés étrangers ». Le président de la CPCCAF a ajouté que : « les chefs d’entreprises présents accompagnés par nos chambres consulaires membres de la CPCCAF, auront la possibilité de faire du réseautage dans le cadre des Rencontres d’affaires francophones et africaines (RAFA) programmées par la CCI du Bénin que je remercie également ». Il a exposé les tenants et aboutissants de la CPCCAF aux participants. Il a également saisi l’occasion pour appeler les acteurs du monde des affaires à se mettre en réseau pour permettre d’éventuelles coopérations pour le développement du secteur privé. Pour le président de la CPCCAF le secteur privé est le moteur du développement et de la croissance économiques de nos pays.  Les actions et programmes mis en place entre les chambres consulaires et organisations intermédiaires, avec l’appui des partenaires techniques et financiers permettent de développer des coopérations gagnantes-gagnantes ; De même, ils permettent  de renforcer les courants d’échanges entre les entreprises de nos communautés d’affaires respectives de l’espace économique francophone.

Après ces différents discours, l’honneur est venu que ministre béninois de l’industrie et du commerce, madame Shadiya Assouman de lancer l’ouverture des assises. Elle dans son discours a invité les participants à des échanges fructueux et bénéfiques pour l’économie mondiale.  Elle n’a pas manqué de rappeler la volonté du gouvernement du président Patrice Talon de faire du Bénin un pays qui attire les investisseurs privés de par son climat d’affaire favorable et créateur de richesse. Le Ministre d’État, chargé du Développement et de la Coordination de l’Action gouvernementale Abdoulaye Bio Tchané dans son intervention a présenté la situation économique du Bénin. Pour lui, le Bénin, depuis 2016, s’est engagé avec détermination et engagement, dans la transformation de ses fondamentaux économiques, pour se propulser au rang des Nations à économie robuste, soutenue par un secteur privé en pleine mutation. Les travaux se poursuivent jusqu’au vendredi 12 mai 2022 pour la fin des réflexions économiques.

Par J.H.

Leave A Reply

Your email address will not be published.