Commerce d’oignons en 2021 : Le Niger, 2ème pays exportateur en Afrique

0 150

Le rapport sur le commerce extérieur de l’UEMOA  de la direction des statistiques indique qu’en 2021, les pays de l’Union économique monétaire ouest-africaine (UEMOA) ont exporté pour 30 milliards Fcfa en valeur FOB (franco à bord) d’oignons. L’enveloppe représente une hausse de plus de 10 milliards Fcfa d’une année sur l’autre et marque un nouveau record pour l’Union.

Ainsi, le Niger a fait des merveilles en matière de production d’oignon en Afrique notamment en Afrique de l’ouest en occupant le premier exportateur ouest-africain et le second à l’échelle continentale. Dans le pays, les expéditions du bulbe ont atteint 21,4 milliards Fcfa, soit plus du double du montant enregistré un an plus tôt. Cette valeur fait de l’oignon, le premier produit agricole exporté et la 4ème marchandise expédiée à l’international derrière les produits pétroliers, l’uranium et l’or rapporté par Ecofine. Il faut signaler que outre le Niger, le Sénégal est le second pays qui exporte le plus son oignon dans l’UEMOA avec des recettes de 7,5 milliards Fcfa, un montant en hausse de 13,6 % en glissement annuel selon le rapport. Le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire sont les deux autres fournisseurs de la région avec chacun 500 millions Fcfa engrangés via l’exportation sur le marché mondial. En effet, c’est avec la variété « Violet de Galmi », le Niger est ainsi un gros exportateur vers le Bénin, le Nigeria, le Burkina Faso, le Togo ainsi que vers le Ghana et la Côte d’Ivoire qui sont également d’importants marchés. Alors l’ex-Gold Coast est le premier acheteur du bulbe dans la CEDEAO, la Côte d’Ivoire et le premier importateur d’oignons en provenance des Pays-Bas avec un volume de 189 000 tonnes en 2021.  Les perspectives sont bonnes seront les prévisions tant pour le Niger que les autres pays de l’Union. En somme, si le commerce extérieur de l’oignon se porte bien au niveau de l’UEMOA, les expéditions au sein de l’Union et avec d’autres pays de la CEDEAO sont également vigoureuses et participent activement à l’intégration commerciale en Afrique de l’Ouest comme le décrit le rapport Ecofin Pro qui dresse un état des lieux de l’industrie régionale de l’oignon.

Economia24.info

Leave A Reply

Your email address will not be published.