Premier trimestre 2023 : L’Allemagne entre en récession  technique

0 86

L’économie allemande s’est contractée pendant le premier trimestre de 2023. Il y a un recul du Produit Intérieur Brut (PIB) sur  de janvier à mars 2023. Et le PIB affiche un taux de croissance négatif sur la période.Car, l’inflation est galopante avec la hausse des taux d’intérêt, industrie en souffrance.  L’Allemagne est entrée en récession technique au premier trimestre 2023. La première économie européenne voit son produit intérieur brut (PIB) baisser pour la deuxième fois consécutive. Il a chuté de 0,3 % entre janvier et mars, sur un trimestre. Conséquence, des centaines de personnes font la queue pour des colis alimentaires dans le quartier Hellersdorf, à la périphérie est de Berlin, en Allemagne, mercredi 26 avril 2023. Selon la presse allemande, entre octobre et décembre 2022, il a accusé un recul de 0,5 %, d’après des données corrigées des variables de saison et de calendrier, a indiqué l’institut Destatis dans un communiqué. Sur un an, l’indicateur chute de 0,5 %. Le pays entre donc dans une récession technique, c’est-à-dire deux trimestres de baisse à la suite. C’est une première depuis la pandémie de coronavirus, qui avait provoqué une chute du PIB au premier et deuxième trimestre 2020 rapporté par 20 minutes.

Il faut préciser que l’économie allemande semblait mieux résister que prévu en début d’année, avec des effets contenus de la crise énergétique grâce à des aides massives, un recours accru au gaz liquéfié et un début de baisse des prix du gaz. Mais l’inflation, qui reste très élevée à plus de 7 %, a finalement comprimé considérablement les dépenses de consommation privée et publique, qui ont plombé cette dynamique. Et les hausses de taux directeur menées tambour battant par la Banque centrale européenne (BCE) pour la combattre commencent à avoir des effets sur l’activité, en comprimant la demande. Selon les statistiques, après plusieurs mois de hausse, la production du secteur manufacturier, central pour le modèle économique allemand, est repartie à la baisse en mars, chutant de 3,4 % sur un an. Les commandes industrielles ont elles aussi rechuté lourdement en mars, de 10,7 %, du jamais vu depuis le creux de la pandémie. De même, les exportations, essentielles pour ce secteur, ont fortement reculé à 5,2 %. Malgré ce ralentissement, le gouvernement allemand s’attend à une reprise progressive de l’activité au cours de l’année, avec une croissance de 0,4 % en 2023. Le premier trimestre a été pénible pour les Allemands. L’espoir est permis pour le second trimestre en cours.

Economia24.info

Leave A Reply

Your email address will not be published.