Développement durable: Le plan stratégique 2023-2027 de la CRRH-UEMOA pour plus de refinancement aux logements

0 168

Dans sa vision de booster le refinancement d’acquisition de logements en multipliant par trois l’activité en 5 ans, le Conseil d’Administration de la Caisse Régionale de Refinancement Hypothécaire de l’UEMOA (CRRH-UEMOA) a approuvé est unnouveau plan stratégique 2023-2027. Il s’agit selon l’institution à travers le document : d’améliorer son mode opératoire et la qualité de ses services ; contrôler le risque afin de ne pas compromettre sa notation financière, étendre l’activité de la CRRH-UEMOA avec trois axes d’interventions qui couvriront le spectre des besoins des banques. Le document adopté le 20 mars 2023 par les administrateurs de la CRRH-UEMOA, dispose de nouveaux modes d’origination pour dynamiser l’écosystème et renforcer le canal classique de l’activité avec notamment des partenariats avec des acteurs de l’écosystème qui financent l’offre dans le cadre de projets immobiliers, dans ce schéma la CRRH-UEMOA complète le dispositif en refinançant la demande (prêts aux logements octroyés par les banques aux ménages). Sa  titrisation permet d’alléger le bilan des banques, et de partager le risque des portefeuilles de prêts immobiliers, en ouvrant ainsi la possibilité d’un modèle « originate-to-distribute» et la garantie.  C’est à dire une solution complémentaire permettant à terme de s’affranchir des demandes d’hypothèques.

L’un des axes de la stratégie commerciale consiste à ouvrir les services offerts par la CRRH-UEMOA aux banques non-actionnaires désireuses de développer leur activité de prêts au logement. Les modifications des statuts adoptées en Assemblée Générale autorisent l’ouverture des activités aux banques non-actionnaires et l’extension des activités à la titrisation et aux solutions de garantie.

60 milliards FCFA déjà mobilisé  pour le nouveau plan stratégique

Yedau OGOUNDELE, Directrice Générale de la CRRH-UEMOA avec le nouveau plan stratégique a fait savoir selon le document que « La CRRH-UEMOA est dorénavant outillée pour jouer pleinement son rôle dans l’écosystème du financement du logement dans la zone UEMOA aux côtés de l’ensemble des Banques de la région qu’elles soient actionnaires ou pas. Notre vision est claire et l’impact de nos interventions va être très vite ressenti par les acteurs. Notre ambition de tripler le niveau de nos interventions sur le quinquennat va sans aucun doute donner une nouvelle dynamique au secteur ».  En entrant dans sa phase active, l’équipe de la CRRH-UEMOA a déjà posé les jalons pour insuffler cette dynamique au secteur de logements dans l’Union. Ainsi, une campagne de collecte des intentions de refinancement de portefeuilles de prêts hypothécaires a déjà été lancée auprès des banques actionnaires. Il y a déjà, soixante (60) milliards de FCFA d’intentions de refinancement qui ont été recueillies et les refinancements seront mis en place dans les prochaines semaines une fois les diligences effectuées. Pour les sujets relatifs à la Titrisation, un partenariat avec l’arrangeur BOAD-Titrisation pour arranger la première Titrisation de prêts hypothécaires résidentiels de la zone UEMOA est en cours et déjà 3 banques cédantes, dont la Banque de l’Habitat du Sénégal, spécialisée dans le financement du logement, ont été identifiées et ont marqué leur intérêt pour titriser leurs portefeuilles. La première émission pour un programme de RMBS est en préparation et sera lancée dans les mois à venir. Pour ce qui relève de la garantie, une étude d’opérationnalisation est en cours afin de trouver un partenaire technique et un partenaire financier pour créer un fonds régional de garantie.

Il faut dire que Thierry TANOH, Président du Conseil d’Administration de la CRRH-UEMOA s’est également exprimé à propos du nouveau document. Pour lui, « Le nouveau plan stratégique de la CRRH-UEMOA et ses outils innovants de financement du secteur du logement arrivent à point nommé pour apporter la réponse tant attendue aux besoins importants de financement du   logement   dans   notre   zone. L’expertise très affutée de Mme OGOUNDELE et la rapide montée en capacité de ses équipes sont des facteurs qui augurent d’une mise en œuvre parfaite de ce plan que nous avons approuvé à l’unanimité au sein du Conseil d’Administration ».

Leave A Reply

Your email address will not be published.