UEMOA : Les flux financiers illicites au cœur du 5ème congrès ordinaire de 2023 des experts comptables

0 105

Les 26 et 27 octobre 2023, environ 400 comptables et experts comptables se réunissent à Ouagadougou dans le cadre de leur 5ème congrès ordinaire. L’information a été rendue publique à  la faveur d’une conférence de presse animée par l’ordre national des experts comptables et comptables agréés du Burkina Faso le 14 septembre 2023. «Experts comptables et lutte contre les flux financiers illicites » c’est autour de ce thème que les travaux vont se dérouler. Le choix de ce thème fait suite au contexte actuel marqué par le terrorisme qui touche plusieurs pays de la sous-région. Les flux financiers illicites concernent les transferts transfrontaliers de capitaux en lien avec les activités illégales (corruption, contrebande, trafic de drogue etc..). Les participants vont se pencher durant deux jours sur  comment faire connaître le rôle des professionnels de la comptabilité et de l’audit dans la lutte contre les flux financiers illicites. Il sera question spécifiquement de faire l’inventaire des attentes des parties prenantes dans la lutte contre les flux financiers illicites vis-à-vis des experts comptables et proposer des solutions dans ce sens , de susciter une forte implication des experts comptables dans la traque des flux financiers illicites mais également de proposer des outils techniques de profilage et de traçage des flux financiers illicites. Des recommandations seront formulées aux pays membres de l’UEMOA en vue de lutter efficacement contre le phénomène. Selon le président du comité d’organisation Koniba Soma, cinq  panels  portant sur différents thèmes vont meubler ce congrès des experts comptables. Sont attendus à ce 5ème congrès les institutions et organismes internationaux tels que la BCEAO, la BAD, l’Union européenne, la Banque mondiale, les fédérations des experts comptables, les experts comptables et comptables agréés, les institutions de contrôle et de régulation de l’’Etat, les experts en matière de lutte contre la corruption, les universitaires et chercheurs, les avocats, notaires et huissiers.

Leave A Reply

Your email address will not be published.