Agro-industrie : La GDIZ veut transformer 600 000 tonnes de soja en 2024

0 99

Après un bilan de 260.000 tonnes de soja transformées en différents produits finis en 2023, la Zone industrielle de Glo-djigbé (GDIZ) vise 600 000 tonnes en 2024. Ce vendredi 24 novembre 2023, lors de la présentation du bilan, le directeur général de la Société d’investissement et de promotion de l’industrie Létondji BEHETON a fait savoir : « Avant 2018, la production totale de soja au Bénin était de 22.000 tonnes. Entre 2022 et 2023, nous avons enregistré une production record de 400.000 tonnes », a-t-il confié avant d’annoncer le record attendu pour 2024. « Pour la campagne 2023-2024, le ministère de l’agriculture nous a informés que nous attendons une production record de 600.000 tonnes». La performance de 260.000 tonnes de soja transformées à la GDIZ en 2023 est obtenue grâce à trois unités de production. Il s’agit de : Bénin agri, qui détient un record de transformation 150 000 tonnes, Bénin organics,  60 000 tonnes et NAP, 50 000 tonnes de soja l’an. Les rendements seront  progressivement bonifiés dès 2024 selon les responsables. En effet, depuis son installation, Bénin Organics à elle seule, à travers son unité de production a transformé 14.500 tonnes de soja. C’est au total, 500 emplois qui ont été créés  par cette unité. Les produits finis issus de la transformation sont l’huile et les tourteaux de soja bio made in Benin avec une importante valeur ajoutée et un rapport qualité prix confortant. La quantité produite jusque-là provient uniquement des premières installations  sur le site aménagé de 400 hectares. Une seconde partie en cours d’aménagement accueillera prochainement d’autres unités, ce qui permettra de renforcer sensiblement la capacité de transformation au sein de la zone. Il s’agit, entre autres, de Nap Sarl qui démarrera effectivement ses activités au sein de la zone en 2024 avec la transformation de 50.000 tonnes par an pour 300 emplois attendus. Il faut noter que l’activité de transformation du soja organique va bon train à la GDIZ, a expliqué Létondji Béhéton, Directeur général de la Sipi-Bénin. Bénin Agri Business, l’une des unités en place au sein de la Zone pour la transformation du soja conventionnel, a déjà transformé 13.000 tonnes de soja depuis sa mise en service pour desservir le marché en huile et tourteaux de soja conventionnel. A l’occasion de la présentation de ces performances, Laurent Gangbes, Directeur général de l’APIEx a souligné que ces chiffres traduisent les fruits de la concrétisation de la vision du gouvernement qui entend apporter à travers cette zone, de la valeur ajoutée aux produits béninois, afin de permettre à terme, aux paysans de profiter davantage de leurs efforts et de s’octroyer plus de confort. Pour rappel, la GDIZ est située à 45 km de Cotonou et est dédiée à la transformation locale de produits agricoles tels que le coton, les noix de cajou, l’ananas, les noix de karité et le soja, etc. La GDIZ est le fruit d’un Partenariat Public-Privé (PPP) entre la République du Bénin et ARISE Integrated Industrial Platforms (ARISE IIP), dont l’objectif est de concevoir, financer et exploiter la zone industrielle Glo-Djigbé Zè-Bénin.

Leave A Reply

Your email address will not be published.