Commerce des hydrocarbures: Les rasions de la hausse du prix du carburant de contrebande à Cotonou

0 316

La vente de l’essence frelatée se fait désirer dans les rues de Cotonou, Abomey-Calavi, Ouidah et ses environs. De 500 FCFA le litre, le prix est passé à 700 FCFA voire 750 FCFA à Cotonou et ses environs. Selon les propos des acteurs du secteur du commerce de l’essence frelatée, le Nigéria a pris des mesures drastiques en fermant quelques circuits informels du trafic de l’essence vers le Bénin et d’autres pays de la sous région. Cette hausse intervient dans un contexte où le président nigérian Bola Tinubu  veut mettre fin aux subventions de l’essence dans son pays. Le Bénin, voisin du Nigeria, dépend énormément de l’essence de la contrebande. Cette mesure aura des impacts sur les milliers de béninois qui vient de ce vecteur depuis des lustres.

Leave A Reply

Your email address will not be published.