En visite au Bénin : Ousmane Diagana et Svenja Schulze séduits par les investissements dans la GDIZ 

0 50

Du 05 au 7 mars, Svenja Schulze, ministre de la Coopération économique et du Développement de la République fédérale d’Allemagne et Ousmane Diagana, Vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre sont en visite au Bénin. Ainsi, ce jeudi 07 mars 2024, les deux personnalités sont allées dans la Zone industrielle de Glo-Djigbé-Zè (GDIZ). Occasion pour eux, de découvrir les réalisations de la GDIZ. C’est le ministre d’Etat chargé de l’économie et des finances, Romuald Wadagni. Lors de leur descente dans la GDIZ, ils ont été accueillis parLétondji Béhéton, Directeur Général de la Société d’investissement et de la promotion de l’industrie (SIPI-Bénin) et d’autres responsables en charge de la Zone. Ensuite une visite des différentes usines de transformation où Létondji Béhéton, Directeur Général de la Société d’investissement et de la promotion de l’industrie (SIPI-Bénin), a présenté à la délégation la vision, les objectifs à court, moyen et long terme de la GDIZ, son niveau de mise en œuvre et les perspectives pour une réelle transformation de l’économie béninoise. Le Patron de la SIPI Bénin a aussi présenté la maquette aux unités industrielles déjà opérationnelles dans la transformation du cajou, du coton, en passant par les unités de confection de vêtements. Les  membres de la délégation ont été édifiés sur cette plateforme qui accueille déjà 36 investisseurs dont 12 unités de transformation déjà opérationnelles, avec « plus de 10 mille emplois déjà créés » et près de 25 mille disponibles à mi 2024. Au terme de la visite s’inscrit dans le cadre des appuis au Bénin par la banque mondiale quivise à « promouvoir des opportunités économiques pour tous ».

Séduits par les réalisations, Svenja Schulze et Ousmane Diagana ont salué les efforts du gouvernement béninois pour son « investissement dans les perspectives d’avenir pour les jeunes notamment l’éducation et la formation professionnelle » et « le renforcement de la résilience et de la cohésion sociale ». 

Leave A Reply

Your email address will not be published.