Financement des PME en Afrique: UBA et le Fonds africain de garantie en partenariat

0 91

Le Fonds africain de garantie (AGF) et United Bank for Africa (UBA) ont signé lundi 11 mars 2024 à Lagos au Nigeria un accord garantie permettant à UBA d’accorder 100 millions de dollars de nouveaux prêts aux petites et moyennes entreprises (PME) et aux propriétaires d’entreprises dans les 20 pays africains où la banque est présente en Afrique. L’AGF en vertu de cet accord soutiendra et garantira les PME avec une garantie de portefeuille de 50 millions de dollars et facilitera le renforcement des capacités des clients de la Banque qui gèrent de petites entreprises à travers le continent, en accordant une attention particulière aux entreprises dirigées par des femmes et aux projets de finance verte.

Le directeur général du groupe UBA, Oliver Alawuba, qui s’est exprimé lors de la cérémonie de signature du partenariat entre les deux institutions au siège social de UBA à Lagos, lundi, a déclaré qu’en tant que banque globale de l’Afrique, UBA reste déterminée à soutenir les PME en Afrique, en particulier les entreprises créées et gérées par des femmes, compte tenu de son solide réseau, qui est réparti dans les 20 pays d’Afrique et les grandes capitales financières mondiales.

D’après lui : « cette garantie servira de catalyseur pour l’intervention de la banque en faveur des PME, des entreprises dirigées par des femmes et des entreprises respectueuses de l’environnement, ce qui nous permettra d’étendre davantage notre portée et notre impact. En outre, les vastes initiatives de développement des capacités prévues pour nos clients PME dans 20 pays africains s’alignent sur notre vision d’autonomiser les entreprises, de stimuler l’innovation et de favoriser une croissance durable. ». « Je suis particulièrement ravi à l’idée de nous concentrer sur la promotion de l’initiative de la ZLECAf, réaffirmant l’engagement de 6 milliards de dollars de UBA en faveur des PME à travers l’Afrique. « Cette initiative, annoncée en septembre de l’année dernière, démontre notre engagement à soutenir l’intégration économique de notre continent », a-t-il ajouté.

« De plus, notre engagement à promouvoir l’égalité des sexes dans notre entreprise se reflète dans notre collaboration avec le protocole Affirmative Finance Action for Women(AFAWA). « Grâce à cela, nous fournirons des prêts aux PME appartenant à des femmes à des taux plus concessionnels, avec des conditions de garantie favorables aux clients, visant à combler le déficit de financement important auquel sont confrontées les femmes en Afrique, pour un montant de 42 milliards de dollars », a fait observer Alawuba.

Dans le même ordre d’idées, les plateformes de développement des capacités doivent être étendues gratuitement ou à des tarifs très réduits, tandis que les partenaires s’engageront avec les gouvernements de toute l’Afrique pour créer et activer des environnements commerciaux plus favorables aux femmes. Il étendra également les propositions de financement vert de la Banque à travers l’Afrique.

S’exprimant lors de la cérémonie de signature, le PDG du Groupe du Fonds africain de garantie, Jules Ngankam, a déclaré que le partenariat entre deux institutions panafricaines qui sont toutes deux à l’avant-garde de la stimulation de la croissance et du développement des PME stimulera considérablement la croissance économique à travers le continent.

« Les petites et moyennes entreprises, bien qu’elles soient l’épine dorsale de toutes les économies africaines – elles représentent 90 % du secteur privé et 60 % de tous les emplois sont perçues comme risquées et ont donc un accès limité au financement. « Grâce à ce mécanisme de garantie et à l’appui sous forme de subvention au développement des capacités techniques, nous réduirons les risques pour les PME en accordant la priorité à celles qui sont détenues ou dirigées par des femmes et à celles qui appartiennent au secteur vert. » a-t-il indiqué.

Ce partenariat fait suite à l’annonce faite par United Bank for Africa (UBA) Plc et le Secrétariat de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) en septembre 2024, qui aidera la Banque à concrétiser son engagement de 6 milliards de dollars en faveur des PME à travers l’Afrique dans le cadre de l’initiative de la ZLECAf.

UBA en bref

United Bank for Africa est l’un des plus grands employeurs du secteur financier sur le continent africain, avec 25 000 employés dans l’ensemble du groupe et plus de 35 millions de clients dans le monde. Présente dans vingt pays africains et au Royaume-Uni, aux États-Unis d’Amérique, en France et aux Émirats arabes unis, UBA fournit des services bancaires aux particuliers, aux entreprises et institutionnels, et mène des activités d’inclusion financière tout en mettant en œuvre des technologies de pointe.

A propos de AGF

Le Fonds africain de garantie (AGF) est un fournisseur de garantie spécialisé dont la mission est de faciliter le développement économique et la réduction de la pauvreté en Afrique. Pour y parvenir, AGF augmente l’accès au financement pour les petites et moyennes entreprises (PME) dans les secteurs économiques clés grâce à un éventail de produits de garantie et d’aide au développement des capacités. Depuis sa création, AGF a débloqué plus de 3,5 milliards de dollars en financement des PME, grâce à des partenariats avec 200 institutions financières partenaires dans 40 pays africains.

Leave A Reply

Your email address will not be published.