Institution de développement : Un nouveau mandat de 5 ans pour la DG du FMI

0 105

Le conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) s’est réuni le 12 avril 2024 et aux termes échanges un nouveau mandat de cinq ans a été accordé à la Directrice Générale du FMI, Kristalina Georgieva à compter du 1er octobre 2024. C’est par consensus que le conseil d’administration a pris sa décision conformément au processus de sélection qu’il a arrêté le 13 mars 2024. Noter que le conseil d’administration a tenu plusieurs discussions, y compris avec Mme Georgieva, la seule candidate proposée pour le poste, avant de rendre la décision selon le communiqué du FMI.

Le bilan de gestion de la DG du FMI

 À la suite de la réunion, M. Afonso S. Bevilaqua et Abdullah F. bin Zarah, coordinateurs du conseil d’administration, ont fait la déclaration suivante : « En rendant cette décision, le conseil d’administration a souligné la force et la souplesse qui caractérisent le leadership de Mme Georgieva depuis le début de son mandat, marqué par une série de chocs mondiaux de grande envergure. Mme Georgieva a piloté la riposte sans précédent du FMI à ces chocs, dont l’approbation depuis le début de la pandémie de nouveaux financements pour plus de 360 milliards de dollars en faveur de 97 pays, l’allégement du service de la dette accordé aux plus pauvres et vulnérables des pays membres du FMI, ainsi qu’une allocation record de droits de tirages spéciaux (DTS) pour un montant équivalent à 650 milliards de dollars. Sous sa direction, le FMI a lancé de nouveaux mécanismes de financement innovants, dont la facilité pour la résilience et la durabilité et le guichet de financement des ripostes aux chocs alimentaires. Il a réapprovisionné le fonds fiduciaire pour la réduction de la pauvreté et pour la croissance, rétablissant sa capacité à mettre des prêts concessionnels à la disposition des pays membres les plus pauvres, et a créé avec d’autres institutions la table ronde mondiale sur la dette souveraine. Le FMI a également obtenu une augmentation de 50 % des quotes-parts afin de renforcer ses ressources permanentes et accepté d’ajouter un troisième siège pour l’Afrique subsaharienne à son conseil d’administration.

« Pour la suite, le conseil d’administration se félicite du fait que Mme Georgieva met l’accent sur les questions de stabilité macroéconomique et financière et qu’elle entend veiller à ce que le FMI continue de s’adapter et d’évoluer pour répondre aux besoins de tous ses pays membres. Il applaudit sa détermination à renforcer l’appui que le FMI assure à ses pays membres en leur apportant conseils, activités de développement des capacités et financements. Le conseil d’administration se réjouit à la perspective de poursuivre sa collaboration étroite avec la directrice générale. »

Par ailleurs, Mme Georgieva occupe le poste de directeur général depuis le 1er octobre 2019. Le directeur général est le chef des services de l’institution et le président de son conseil d’administration. Il est assisté de quatre directeurs généraux adjoints pour superviser les opérations du FMI, qui sert ses pays membres avec un personnel d’environ 3 100 personnes.

Bref aperçu de Kristalina Georgieva

Mme Georgieva, citoyenne bulgare, est directrice générale du FMI depuis 2019. Avant d’arriver au FMI, elle était directrice générale de la Banque mondiale depuis janvier 2017. Du 1er février 2019 au 8 avril 2019, elle a été présidente par intérim du Groupe de la Banque mondiale. Elle a également travaillé à la Commission européenne en tant que commissaire chargée de la coopération internationale, de l’aide humanitaire et de la réponse aux crises, ainsi que vice-présidente chargée du budget et des ressources humaines. Mme Georgieva est titulaire d’un doctorat en sciences économiques et d’une maîtrise en économie politique et sociologie de l’Université d’économie nationale et mondiale, en Bulgarie, où elle a également enseigné de 1977 à 1991.

Leave A Reply

Your email address will not be published.