Achat et vente des devises : Augmentation du capital minimum des bureaux de change au Nigéria

0 60

(Economia24)– A compter du 3 juin 2024, les acteurs économiques des bureaux de change opérateurs de bureau de change devront disposer d’un capital minimum de 2000 millions de nairas soit 1,39 million de dollars pour les opérateurs de la catégorie 1 pour exercer leurs activités dans l’ensemble du territoire national, et de 500 millions de nairas pour ceux de la catégorie 2. C’est l’une des décisions prise par la Banque centrale nigériane. C’est dans une circulaire publiée le mercredi 22 mai 2024, par la Banque centrale du Nigeria avec de nouvelles directives financières et de gouvernance pour les bureaux de change. Cette décision vise à repositionner ces entités sur le marché nigérian des changes selon la banque centrale. Dans la circulaire, pour se conformer à cette nouvelle disposition, un délai de 6 mois, à compter du 3 juin 2024, a été donné à ces entités qui acquièrent et vendent des devises étrangères. Cette décision vise à repositionner ces entités sur le marché nigérian des changes selon la banque centrale.

Noter que cette modification à la hausse du capital des bureaux de change vise également à renforcer les opérations de ces établissements sur le marché de changes nigérian. Au-delà du capital rehaussé, la circulaire de la Banque centrale révise les activités autorisées ou non des bureaux de change, fixe de nouvelles exigences en matière de gouvernance et astreint les promoteurs à déposer de nouvelles demandes de licence en fonction de la catégorie d’activité. Cette nouvelle directive sur les activités des bureaux de change remplace l’ancienne, prise en novembre 2015 et entrée en vigueur début 2016. Elle fixait à 35 millions de nairas, le capital minimum exigé aux bureaux de change au Nigeria. Par ailleurs, il faut signaler que le Nigéria traverse depuis quelque mois, une crise inflationniste.

Leave A Reply

Your email address will not be published.