Projet Villes résilientes et inclusives : Près de 130 milliards de FCFA de la Banque Mondiale au Bénin

0 151

En marge des Assemblées annuelles du Groupe de la Banque mondiale et du Fonds Monétaire International qui se sont tenues à Washington DC du 10 au 16 Octobre 2022, Romuald WADAGNI, Ministre d’Etat chargé de l’Economie et des Finances a procédé le samedi 15 octobre 2022, à la signature avec la Banque Mondiale, d’un accord de financement de 200 millions de dollars, soit près de 130 milliards de FCFA, pour la mise en œuvre du projet BRIC (Building Resilient and Inclusive Cities).

Ce projet de construction de villes résilientes et inclusives est une composante importante du Programme d’Actions du Gouvernement (PAG 2). Il permettra principalement le renforcement des infrastructures d’assainissement et de lutte contre les inondations dans 7 communes du Bénin, à savoir : Allada, Aplahoué, Dassa-Zoumè, Djougou, Kandi, Lokossa et Pobè.

Le projet BRIC vient en complément du Projet d’Assainissement Pluvial des Villes Secondaires actuellement en cours de mise en œuvre dans les communes de Porto Novo, Abomey-Calavi, Bohicon, Abomey, Ouidah, Sèmè-Kpodji, Parakou et Natitingou. La signature de cet accord de financement vient renforcer les efforts du Gouvernement visant l’amélioration des conditions de vie de nos populations.

La cérémonie de signature des accords a connu la présence de Ousmane Diagana, Vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et centrale, Coralie Gevers, Directrice des opérations pour le Bénin, la Côte d’Ivoire, la Guinée et le Togo ; et de Atou Seck, Représentant résident de la Banque au Bénin.

Le projet de construction de villes résilientes et inclusives au Bénin (Building Resilient and Inclusive Cities_BRIC) vient de bénéficier d’un appui du groupe de la Banque mondiale. Composante essentielle du Programme d’Actions du Gouvernement 2021-2026, (PAG 2), ce projet devrait permettre de lutter contre les inondations dans  sept communes béninoises citées plus haut à travers la mise en place d’infrastructures d’assainissement. Ce financement qui vient à point nommé devrait permettre de conforter les investissements en cours notamment le Projet d’Assainissement Pluvial des villes secondaires mis en œuvre dans les communes de Porto-Novo, Abomey-Calavi, Bohicon, Abomey, Ouidah, Sèmè-Kpodji, Parakou et Natitingou. La signature de cet accord de financement vient ainsi en renfort aux efforts du Gouvernement en vue de l’amélioration des conditions de vie des populations des communes ciblées. « La signature de cet accord de financement vient renforcer les efforts du Gouvernement visant l’amélioration des conditions de vie de nos populations », a renseigné le communiqué de presse du gouvernement béninois.  Dans les communes ciblées, plusieurs ouvrages d’assainissement sont en cours et devront permettre in fine de juguler les effets des inondations, phénomènes cycliques auxquels les populations desdites communes sont fréquemment confrontées à chaque saison pluvieuse.

Adaman AGOSSOU

Leave A Reply

Your email address will not be published.