Marché des capitaux en Afrique: Dr Edoh Kossi Amènounvé présente sa vision du développement de l’industrie à l’Africa Financial Industry Summit 2022

0 87

La première édition en présentiel, de l’Africa Financial Industry Summit (AFIS) a été organisée du 28 au 29 novembre 2022 à Lomé au Togo. Présent à ce sommet de haut niveau, le Directeur général de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), Edoh Kossi Amènounvé a présenté sa vision de développement de l’industrie et les conditions pour l’effort du marché des capitaux en Afrique lors d’un panel. Construire une industrie financière robuste au service de l’économie réelle et du développement durable, c’est l’objectif visé par l’Africa Financial Industry Summit (AFIS) dont le thème est : « durable, digitale, sans frontières transformer la finance à l’ère des disruptions ». A ce sommet de haut niveau qui a connu la présence de nombreux experts financiers et décideurs, les personnalités et institutions du secteur financier en Afrique et du reste du monde. Présent à ce rendez d’échanges et de partages des expériences le DG de la Bourse régionale des valeurs mobilières, et président de l’ASEA, Edoh Kossi Amènounvé, a présenté sa vision du développement des économies africaines.

« J’ai pu à cette occasion, rencontrer des acteurs-clés de l’industrie financière du continent avec qui j’ai eu des échanges fructueux et partagé ma vision du développement de l’industrie sur notre continent ». Lors du sommet, le DG BRVM est intervenu sur un panel, qui a porté sur le thème, « Ressources à long terme, IPOs, intégration … comment stimuler l’impact des bourses africaines ? ». A cette occasion, il a réaffirmé et réitéré que « c’est par une stratégie d’implémentation efficace des solutions identifiées que les marchés de capitaux sur le continent connaitront leur véritable essor ». Il a souligné également la nécessité d’accroître les offres de titres, gage du développement des marchés financiers. A ce sujet, « le développement des marchés de capitaux passe par un accroissement de l’offre de titres à travers les privatisations, les admissions volontaires et les sorties des fonds de Private Equity. Sur les privatisations, pour moi, il faudra une volonté plus affirmée des Etats pour que leur sortie par la bourse du capital des entreprises publiques contribue davantage à alimenter les marchés de capitaux sur notre continent et à une redistribution des richesses sur nos populations » a indiqué Edoh Kossi Amènounvé selon qui, des réformes vigoureuses dans le secteur des assurances, de la pension, de la banque et des marchés sont impérieuses pour le développement de la demande. Initiative de groupe Jeune Afrique Media en 2021, avec le soutien de l’IFC (Groupe de la Banque mondiale), AFIS est une organisation sœur de l’AFRICA CEO FORUM, la principale plateforme du secteur privé africain, AFIS entend contribuer au succès de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf), qui devrait accélérer l’intégration et la croissance du secteur financier africain. Dans ce cadre, la BRVM fait des efforts et a pris déjà de nombreuses initiatives dont, le projet d’interconnexion des bourses africaines (AELP) piloté par le DG Aménounvé et qui a préoccupé également les organisateurs de l’AFIS. « Je voudrais saluer le succès de cette édition et remercier les organisateurs notamment Jeune Afrique Groupe de m’y avoir associé et surtout d’avoir bien voulu faire un focus sur le projet d’interconnexion des bourses africaines (AELP) que j’ai eu l’honneur de piloter en ma qualité de Président, et qui constitue une innovation majeure dans la marche vers l’intégration économique et financière de notre continent » a en effet conclu le DG/BRVM. Cette intervention du patron de la BRVM a été suivi par beaucoup d’acteurs du secteur financier.

Par A.W.A.

Leave A Reply

Your email address will not be published.