Afrique subsaharienne: La Banque mondiale projette une croissance de 3,6 % en 2023

0 98

Selon les perspectives économiques globales de janvier 2023, la Banque mondiale indique que le rythme de la croissance mondiale devrait ralentir à 1,7 % en 2023 et en Afrique subsaharienne la croissance devrait se modérer pour s’établir à 3,6 %.  Ce sera son troisième niveau le plus faible en quasiment trente ans, derrière les récessions mondiales de 2009 et 2020 selon l’institution basée à Washington. Ce ralentissement est dû en partie au resserrement des politiques budgétaires et monétaires visant à juguler la forte inflation. Tout choc défavorable, tel qu’une aggravation de l’inflation, un durcissement des politiques économiques ou des tensions financières, pourrait plongé l’économie mondiale dans la récession. Il faut agir d’urgence pour atténuer les risques de récession mondiale et de surendettement. Les responsables publics devront veiller à orienter toute mesure de soutien budgétaire vers les groupes vulnérables, à maintenir l’ancrage des anticipations d’inflation et à préserver la résilience des systèmes financiers. Le rythme de la croissance mondiale devrait ralentir à 1,7 % en 2023, soit son troisième niveau le plus faible en quasiment trente ans, derrière les récessions mondiales de 2009 et 2020. Ce ralentissement est dû en partie au resserrement des politiques budgétaires et monétaires visant à juguler la forte inflation. Tout choc défavorable, tel qu’une aggravation de l’inflation, un durcissement des politiques économiques ou des tensions financières, pourrait plonger l’économie mondiale dans la récession. La banque mondiale invite qu’il faut agir d’urgence pour atténuer les risques de récession mondiale et de surendettement. Les responsables publics devront veiller à orienter toute mesure de soutien budgétaire vers les groupes vulnérables, à maintenir l’ancrage des anticipations d’inflation et à préserver la résilience des systèmes financiers.

Les prévisions régionales de la Banque mondiale

Les régions émergentes et en développement sont confrontées à une série de vents contraires, dans un contexte d’inflation généralisée et de décélération rapide de la croissance mondiale. Dans toutes les régions, les prévisions de croissance pour les deux prochaines années se sont détériorées par rapport aux anticipations du mois de juin.

Le resserrement des politiques monétaires et le durcissement des conditions financières pèsent sur la croissance, en particulier en Amérique latine-Caraïbes, en Asie du Sud et en Afrique subsaharienne. Le ralentissement dans les économies avancées devrait pénaliser plus particulièrement l’Asie de l’Est-Pacifique et l’Europe-Asie centrale, en raison de ses répercussions sur les échanges commerciaux. Dans l’ensemble du monde, la hausse persistante des prix de l’énergie freine les perspectives de croissance des pays importateurs. La banque mondiale indique que ces prévisions sont sujettes à des risques de détérioration liés à d’éventuelles tensions financières, de nouveaux chocs sur les produits de base, l’aggravation des conflits et la survenue de catastrophes naturelles.

Afrique subsaharienne  

La croissance devrait se modérer pour s’établir à 3,6 % en 2023, puis à 3,9 % en 2024.

Asie de l’Est et Pacifique

 La croissance devrait ralentir à 4,3 % en 2023 avant de remonter modérément à 4,9 % en 2024. Pour en savoir plus, consulter la synthèse régionale (a).

Europe et Asie centrale

 L’économie de la région devrait tomber à 0,1 % cette année, puis s’établir à 2,8 % en 2024. Pour en savoir plus, consulter la synthèse régionale (a).

Amérique latine et Caraïbes

 La croissance devrait ralentir à 1,3 % en 2023 avant de remonter à 2,4 % en 2024. Pour en savoir plus, consulter la synthèse régionale (a).

Moyen-Orient et Afrique du Nord

La croissance devrait marquer le pas à 3,5 % en 2023 et 2,7 % en 2024. Pour en savoir plus, consulter la synthèse régionale.

Asie du Sud : La croissance devrait ralentir à 5,5 % en 2023 avant de remonter légèrement à 5,8 % en 2024. Pour en savoir plus, consulter la synthèse régionale (a).

Leave A Reply

Your email address will not be published.