Economie numérique : D’importants projets en 2023 pour booster la digitalisation des services au Bénin

0 219

Madame le ministre du numérique et de la digitalisation,   Aurélie Adam Soulé Zoumarou a présenté l’agenda 2023 de son ministère. C’était, vendredi 03 février 2023 à Cotonou, en présence des représentants des structures et sociétés sous tutelle du ministère du numérique et de la digitalisation.

Madame le ministre a sacrifié à la tradition de présentation de l’agenda de son ministère. De grands  projets pour renforcer les socles déjà existants dans le cadre du développement du numérique au Bénin.  L’année 2023 est placée sous le signe de la généralisation de la gestion électronique du courrier et des documents dans toute l’administration publique. Entre autres mesures phares de l’année 2023, on note le renforcement du portail national des services publics par la mise en place de 30 nouveaux e-services sur la plateforme. Au nombre de ces nouveaux e-services on peut citer : l’inscription au pèlerinage du Hadj, la demande du permis de construire, de l’attestation de succès à l’examen de permis de conduire, la première immatriculation d’un véhicule quatre roues et plus ; la mutation de véhicule ; l’autorisation de vitres teintées ; l’autorisation d’ouverture d’un établissement d’enseignement de la conduite automobile et annexe ainsi que la prise de rendez-vous au Centre national hospitalier et universitaire de Cotonou tout en mettant un accent particulier sur le renforcement de la sécurité numérique.  Toutes ces mesures sont reparties en quatre projets. Il s’agit, entre autre, de la deuxième phase du déploiement du haut débit et du très haut débit sur l’ensemble du territoire. Pour la mise en œuvre de cette phase, il sera décaissé une cagnotte de 8.392.600.000 franc CFA et ceci pour permettre de poursuivre l’objectif d’apporter le haut débit et le très haut débit aux populations et aux entreprises béninoises par le biais des investissements publics et privés. Le deuxième projet, est la mise en œuvre de l’administration intelligente qui bénéficie d’une allocation financière qui s’élève à 1.500.000.000 franc CFA. L’objectif de ce volet, est de renforcer le service aux citoyens et aux entreprises par la généralisation des e-services et l’accélération de la digitalisation de l’administration publique. Ce budget prendra en compte également le développement des usages et de la confiance numérique dans la perspective d’adopter les services et usages numériques innovants et de qualité dans les secteurs de la vie économique et sociale. Et enfin le projet de transformation numérique des collectivités locales qui vise à renforcer l’attractivité des collectivités locales par le numérique. Pour parvenir à ce dernier, 4.379.048.000 franc CFA seront alloués au projet. Il est prévu également à l’agenda 2023 le renforcement de l’accès des citoyens aux médias et à l’information de qualité.

Related Posts

Secteur des télécommunications : Une économie verte,

Pour rappel, le  Ministère du Numérique et de la Digitalisation a été doté d’un budget qui s’élève à 31.075.081.000 en 2023 contre 25.146.972.000 francs CFA en 2022. Une  évolution positive qui se justifie par plusieurs raisons. D’une part, il est une conséquence de l’accroissement sensible du financement extérieur du secteur. Mais surtout, il relève, d’autre part, de la mise en œuvre de nouveaux projets structurants dans les secteurs du Numérique et de la Digitalisation et celui des Médias au titre de l’année 2023.

Par J.H.

Leave A Reply

Your email address will not be published.