Economie ouest africaine : La BOAD s’engage pour la stabilisation et le développement au Burkina Faso

0 128

Le Président de la Transition, Chef de l’Etat le Capitaine Ibrahim TRAORE a reçu en audience ce lundi 06 février 2023 le Président de la Banque Ouest-africaine de développement (BOAD), Serge EKUE. Le Président TRAORE et son hôte ont échangé sur les projets de développement de l’institution bancaire de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) au Burkina Faso.  « Nous avons évoqué avec le Chef de l’Etat des sujets de développement, ce sont des sujets qui nous sont chers et pour lesquels nous nous investissons. C’est la vocation même de la Banque ouest-africaine de développement que de traiter de sujets de développement », a indiqué le Président de l’institution spécialisée de l’UEMOA chargée du financement du développement des Etats membres, selon la Direction de la communication de la Présidence du Faso. Pour le président de la BOAD, Serge EKUE, les échanges étaient surtout axés sur le Plan d’action pour la stabilisation et le développement et « nous avons convenu avec le Chef de l’Etat des axes principaux de développement comme les questions d’infrastructures, d’agriculture, d’énergie, d’habitat social. ». Il faut préciser également que  les deux parties ont évoqué la question du capital humain avec des secteurs comme la santé et l’éducation. « Et de ce point de vue, nous avons pu échanger avec le Chef de l’Etat sur ses priorités, et évoqué nos engagements respectifs. Nous avons pu constater que le Chef de l’Etat compte beaucoup sur la BOAD, qui est la banque de l’UEMOA, donc la banque du Burkina Faso », a soutenu le président Serge EKUE. La BOAD s’est dit tout à fait disposée et disponible pour accompagner le Plan d’action pour la stabilisation et le développement. Selon la Direction de la communication de la Présidence du Faso. Pour ailleurs, l’institution bancaire de l’UEMOA, qui fête ses 50 ans le 14 novembre 2023, a exprimé son soutien et sa solidarité à l’endroit du peuple burkinabè face à la crise sécuritaire et ses effets pervers.

Leave A Reply

Your email address will not be published.