Industrialisation : Le Nigéria adopte un nouveau plan de développement « Agenda 2050 du Nigeria »

0 115

Le géant de l’Est du Bénin qu’est le Nigéria compte se classer parmi les pays développés d’ici 2050. Pour y parvenir, le gouvernement nigérian a élaboré et mis en place un nouveau plan de développement dénommé « Agenda 2050 du Nigeria ». Un des objectifs majeurs de ce plan de développement pour ces prochaines années est la création d’emplois et de richesse. Le nouveau plan de développement des autorités nigérianes dénommé « Agenda 2050 » vient d’être approuvé par le Conseil économique national (NEC). L’information a été rendue publique ce mercredi 15 février 2023 sur Twitter. Cet Agenda, selon le gouvernement, constitue une feuille de route pour une croissance accélérée, soutenue et généralisée du pays. Un des objectifs majeurs du programme est de favoriser la réduction du chômage. Entre janvier 2017 et janvier 2021, le taux de chômage a grimpé de 20 points de pourcentage pour atteindre 33,3%. Selon les données du Bureau national des statistiques du Nigeria (NBS), le taux de chômage est actuellement de 42,5% chez les jeunes et celui du sous-emploi est de 21%. Le gouvernement souhaite donc créer environ 165 millions de nouveaux emplois d’ici les vingt-sept prochaines années. A en croire l’Ecofin qui a rapporté l’information, l’Agenda 2050 du Nigeria vise également à réduire la pauvreté, les inégalités et les privations humaines. « L’ambition à long terme est d’améliorer le PIB par habitant du pays d’environ 2 084,05 USD en 2020 à 6 223,23 USD en 2030 et 33 328,02 USD en 2050, avec une croissance économique rapide et soutenue, la création d’emplois et la réduction de la pauvreté », indique la note d’information. Ce plan du gouvernement nigérian vise, à terme, à « faire passer le pays au statut de pays à revenu intermédiaire supérieur, puis à celui de pays à revenu élevé » d’ici la fin de la période couverte. Avec l’objectif d’une croissance annuelle moyenne du PIB réel de 7,0%, l’Agenda 2050 du Nigeria fera aussi passer le nombre de personnes pauvres d’environ 83 millions en 2020 à 47,8 millions en 2025 et à 2,1 millions en 2050. Pour rappel, l’Agenda s’aligne sur le Plan de développement national (PND) 2021-2025 de la première puissance économique africaine, qui permettra de « libérer le potentiel du pays dans tous les secteurs de l’économie pour un développement national durable, holistique et inclusif ». Le secteur privé constitue un maillon essentiel de ce programme. Le PND prévoit de sortir, d’ici 2025, 35 millions de personnes de la pauvreté, créer 21 millions d’emplois à temps plein et augmenter le ratio recettes/PIB à 15%. Ce nouveau plan de développement permettra au Nigéria de maintenir son rang de première puissance économique en Afrique.

Par Ousmane Yarou

Leave A Reply

Your email address will not be published.