Financement des économies africaines : Le FAGACE au séminaire de modernisation pour l’agriculture et l’élevage au Tchad

0 186

Une délégation du Fonds Africain de Garantie et de Coopération Économique (FAGACE) conduite par son directeur général, Ngueto Tiraina Yambaye a participé du 21 au 23 février 2023 au séminaire en présentiel de 3 jours à N’Djamena au Tchad sur les politiques agricoles au Tchad centré  autour du thème : Quelles voies de modernisation pour l’agriculture et l’élevage au TchadC’est sur l’invitation de la Fondation pour les études et recherches sur le développement international (Ferdi)  que le Directeur Général du FAGACE, Monsieur Ngueto Tiraina Yambaye et sa délégation ont participé  à N’Djamena au séminaire en présentiel de 3 jours sur les politiques agricoles au Tchad sur la thématique : Quelles voies de modernisation pour l’agriculture et l’élevage au Tchad. En effet, à l’occasion de la cérémonie officielle d’ouverture du séminaire, la mission du FAGACE a rencontré les responsables de l’Office du génie militaire et de la production (OGEMIP) qui est un  établissement public à caractère économique, commercial ayant une autonomie financière et chargé de réaliser des projets dans les secteurs agricoles industriels infrastructures routières mines, transports, etc.  A cet effet, des échanges fructueux ont eu lieu avec la délégation du Fagace et les responsables de l’OGEMIP. Il faut préciser que pendant les trois jours d’échanges le DG du FAGACE et sa délégation ont partagé avec les participants les enjeux et défis du Fonds pour booster le développement du secteur agricole et de l’élevage en Afrique.

Pour rappel, pendant les trois jours du séminaire, la première journée a été consacrée au bilan des dernières décennies des politiques agricoles conduites au Tchad et a posé les conditions à réunir pour renforcer la compétitivité du secteur. Quels leviers de politique publique pertinents pour renforcer la compétitivité du secteur agricole ? La discussion a porté sur les questions de la mise en place d’un cadre institutionnel incitatif, de l’accès au foncier, de l’accès aux marchés, des intrants et de la promotion des innovations.  La seconde journée a permis aux participants de parler du rôle et implication des entreprises privées, l’importance des infrastructures en milieu rural.  La dernière journée du séminaire a été centrée sur des problématiques liées à la professionnalisation du secteur et à son financement.

Par A.W.A.

Leave A Reply

Your email address will not be published.