Exercice 2022 : Progression de 6% du produit net bancaire du groupe Ecobank

0 108

Au titre de l’année 2022, le Groupe Ecobank a affiché des performances. En effet, Ecobank Transnational Incorporated a proposé à son assemblée générale de distribuer un dividende de 0,11 centime $ par action, pour le compte de son exercice 2022. Cela représente une baisse, en dollar, de 31,25% par rapport à celui qui avait été distribué aux actionnaires pour l’année 2021 (0,16 centimes $). Il faut noter que malgré les difficultés du marché financier en 2022, le groupe a pourtant connu une amélioration sur plusieurs de ses indicateurs, notamment un produit net bancaire qui a progressé de 6% pour atteindre 1,8 milliard de dollars. Le résultat net financier déclaré, bien qu’impacté par 43% de charges fiscales supplémentaire, est en hausse de 3% et a atteint 366,7 milliards $. La holding bancaire n’a pas fait de commentaire sur ce qui pourrait expliqué cette baisse du dividende en dollars US qui est proposée. Cependant, l’analyse de certains indicateurs permet d’articuler quelques hypothèses. La première concerne la trésorerie dont l’encours à la fin 2022 était en recul de 227,8 millions de dollars, contre une hausse de 88,7 millions de dollars en 2021 (malgré le fait d’avoir dépensé deux fois plus pour acquérir des titres publics). Aussi, on note que le groupe a déclaré une augmentation des pertes potentielles sur sa partie bilancielle, qui pourraient affecter le résultat net si elles se réalisaient. D’une part, la différence de change sur les transactions en devises a impliqué une perte de 386,1 millions de dollars sur l’ensemble de ses opérations. Dans le même temps, la valeur agrégée de certains instruments de dette sur lesquels le groupe a investi, a reculé de 112,5 millions de dollars. En prenant en compte ces éléments additionnels ainsi que d’autres, le résultat net comptable consolidé à l’échelle du groupe affiche une perte de 61,2 millions $, contre un bénéfice comptable consolidé de 91,3 millions $ en 2021. Cette dynamique n’est pas une surprise en soi. Le groupe évolue dans des environnements dont les monnaies ont subi de fortes pressions en 2022, notamment au Nigeria et au Ghana, mais aussi dans certains pays de l’Afrique de l’Est. Par ailleurs, ses résultats démontrent que le groupe Ecobank s’engage pour le développement économique dans toute l’Afrique.

Leave A Reply

Your email address will not be published.