Financement des économies en Afrique : Partage d’expériences et renforcement de capacités entre le FAGACE et les banques centrales à Cotonou

0 111

Le Fonds Africain de Garantie et de Coopération Économique (FAGACE) à travers son Bureau indépendant d’évaluation (BIE) a organisé, mercredi 5 avril 2023 à Cotonou, un séminaire international de partage d’expériences sur les politiques et instruments des banques centrales dans les quatre zones monétaires d’intervention du FAGACE. Des responsables de haut niveau des banques centrales de l’Afrique ont participé au séminaire.

Les représentants des banques centrales des régions d’Afrique ont honoré de leur présence au séminaire de renforcement de capacités des banques centrales des quatre zones monétaires d’intervention du FAGACE. A cette occasion, le Directeur général du FAGACE, Ngueto Tiraïna YAMBAYE a expliqué que « l’organisation de cette formation répond à un double impératif. Il s’agit de renforcer périodiquement les compétences du personnel sur les meilleures pratiques mais aussi favoriser la coopération avec les organes en charge de la gouvernance au sein du FAGACE ». Initié dans un esprit de partage, ce séminaire a permis aux membres du FAGACE et des banques centrales respectives d’échanger sur les meilleures pratiques de leurs structures respectives. Le DG du Fagace a fait savoir que pour renforcer la gouvernance de l’institution, le conseil des gouverneurs a décidé de faire du Fagace, l’organe de supervision en matière de renforcement de la gouvernance. Il s’agit aussi de faire du Fagace une institution moderne utile pour le financement des économies africaines. Ce séminaire international de partage d’expérience permettra à la direction et aux experts du Fagace de s’inspirer des bonnes pratiques au niveau international, des banques centrales et des marchés financiers. C’est une occasion pour les participants de se familiariser avec la réglementation et aussi la régulation du secteur de la garantie du secteur bancaire, a conclu le DG du Fagace.

Pour le président du Bureau indépendant d’évaluation, Mohamed Lemine Ould Raghani, l’objectif est de contribuer à la gouvernance du Fagace conformément à la stratégie que l’institution a élaborée et aux ambitions des États de la rendre plus efficace et à même de servir l’objet pour lequel elle a été créée à savoir, la contribution au développement économique et social des pays membres, la solidarité, l’échange d’expériences et le savoir-faire. « Ce séminaire vient à point nommé pour concrétiser cet état d’esprit d’échanger, de remettre en cause à travers des discussions entre professionnels et experts. Et cette session permettra à tout un chacun de tirer meilleur et le maximum de profit », a ajouté Mohamed Lemine Ould Raghani.

Par ailleurs, le BIE est une instance suprême du Fagace pour l’évaluation de toutes les activités (Conseil d’Administration et Conseil des Gouverneurs) et de ses démembrements (Comité d’Audit, Comité de Garantie, Comité de Gouvernance et Rémunération notamment) et de la Direction Générale conformément aux objectifs et directives assignés par le Conseil des Gouverneurs, aux règles en vigueur et aux meilleures pratiques de la profession. Le Bureau indépendant d’évaluation du FAGACE est composé des Banques centrales des 4 zones monétaires du Fonds à savoir : la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), la Banque Centrale de Mauritanie (BCM), la Banque des États de l’Afrique Centrale (BEAC), la Banque Nationale du Rwanda (BNR). Il a été mis en place en 2022 par le Conseil des Gouverneurs et a pour mission d’évaluer les organes de gouvernance de l’institution et leurs démembrements afin de les conformer aux meilleurs standards internationaux.

Par Abdul Wahab ADO

Leave A Reply

Your email address will not be published.