Evaluation des performances : Les transcripteurs et réviseurs des débats parlementaires en formation

0 63

Du 13 au 14 juillet 2023, l’hôtel Bel Azur à Grand-Popo abrite un atelier parlementaire sur le thème « Evaluation des performances et renforcement des capacités des transcripteurs et réviseurs des débats parlementaires ». Au lancement des travaux, le Directeur de cabinet du président de l’Assemblée nationale Mathieu AHOUANSOU est revenu sur les attentes de l’autorité parlementaire.

          Ils sont une trentaine d’agents parlementaires en service des séances et questions, de la transcription et de la révision à participer à ce séminaire. Cet atelier financé par le Projet d’appui au renforcement des capacités du parlement et des organes de gestion des élections (PARCPOGE), vise à évaluer et améliorer les performances du service des séances et questions, de la transcription et de la révision, en s’appuyant principalement sur l’évaluation des performances des transcripteurs et des réviseurs et des nouvelles recrues affectées dans ledit service. De façon spécifique, il permettra d’évaluer les performances des transcripteurs et des réviseurs ; de mener des réflexions pour accroître la performance des transcripteurs et des réviseurs ; d’apporter des améliorations au guide pratique de rédaction du compte rendu intégral des débats parlementaires; d’ améliorer le fonctionnement du service des séances et questions, de la transcription et de la révision.

          Dans son allocution, le Directeur de cabinet Mathieu Ahouansou a rappelé aux réviseurs et transcripteurs leur importance dans la chaîne de travail parlementaire. « …Vous faites un travail sensible et important qui, plus tard, peut être consulté par la postérité. C’est un travail collégial et chacun de sa position doit faire son travail. Le Président de l’Assemblée nationale  a autorisé que vous vous retrouvez ici à Grand Popo pour mieux vous concentrer et échanger en vue de bons  résultats. Mal transcrire, c’est un poids que l’institution porte. Ce n’est pas facile. Tout ce que vous faites reposent sur des documents historiques qui doivent servir plus tard en terme d’archives et d’histoire du Parlement. Ce que vous faites est très important. », a-t-il lancé avant de dire son assurance quant au succès des travaux. Parlant des attentes, il ajoutera qu’au terme de cet atelier, le travail des transcripteurs et des réviseurs aura été évalué,

des réflexions auront été menées pour accroître la performance des transcripteurs et des réviseurs ;     le guide pratique de transcription et de révision des débats parlementaires aura été revu et corrigé ;         le fonctionnement du service des séances et questions, de la transcription et de la révision aura été amélioré…

         Mentionnons que ce service, placé sous la direction des services législatifs, joue un rôle indispensable dans l’appareil législatif et dans la chaîne de contrôle de l’action du gouvernement. Il est chargé de la production des comptes rendus sommaires et intégraux des débats parlementaires, ainsi que de la tenue des rôles des questions orales, écrites, d’actualité et des interpellations.

Durant les 48 heures, quatre communications sont prévues. Il s’agit de « De la transcription au compte rendu intégral »; « Présentation du Guide pratique de la transcription et de la révision des débats parlementaires »; « Relevé des erreurs courantes notées dans l’élaboration des comptes rendus intégraux » et « Améliorations à apporter au Guide pratique de transcription et de révision des débats parlementaires ».

Du 13 au 14 juillet 2023, l’hôtel Bel Azur à Grand-Popo abrite un atelier parlementaire sur le thème « Evaluation des performances et renforcement des capacités des transcripteurs et réviseurs des débats parlementaires ». Au lancement des travaux, le Directeur de cabinet du président de l’Assemblée nationale Mathieu AHOUANSOU est revenu sur les attentes de l’autorité parlementaire.

          Ils sont une trentaine d’agents parlementaires en service des séances et questions, de la transcription et de la révision à participer à ce séminaire. Cet atelier financé par le Projet d’appui au renforcement des capacités du parlement et des organes de gestion des élections (PARCPOGE), vise à évaluer et améliorer les performances du service des séances et questions, de la transcription et de la révision, en s’appuyant principalement sur l’évaluation des performances des transcripteurs et des réviseurs et des nouvelles recrues affectées dans ledit service. De façon spécifique, il permettra d’évaluer les performances des transcripteurs et des réviseurs ; de mener des réflexions pour accroître la performance des transcripteurs et des réviseurs ; d’apporter des améliorations au guide pratique de rédaction du compte rendu intégral des débats parlementaires; d’ améliorer le fonctionnement du service des séances et questions, de la transcription et de la révision.

          Dans son allocution, le Directeur de cabinet Mathieu Ahouansou a rappelé aux réviseurs et transcripteurs leur importance dans la chaîne de travail parlementaire. « …Vous faites un travail sensible et important qui, plus tard, peut être consulté par la postérité. C’est un travail collégial et chacun de sa position doit faire son travail. Le Président de l’Assemblée nationale  a autorisé que vous vous retrouvez ici à Grand Popo pour mieux vous concentrer et échanger en vue de bons  résultats. Mal transcrire, c’est un poids que l’institution porte. Ce n’est pas facile. Tout ce que vous faites reposent sur des documents historiques qui doivent servir plus tard en terme d’archives et d’histoire du Parlement. Ce que vous faites est très important. », a-t-il lancé avant de dire son assurance quant au succès des travaux. Parlant des attentes, il ajoutera qu’au terme de cet atelier, le travail des transcripteurs et des réviseurs aura été évalué,

des réflexions auront été menées pour accroître la performance des transcripteurs et des réviseurs ;     le guide pratique de transcription et de révision des débats parlementaires aura été revu et corrigé ;         le fonctionnement du service des séances et questions, de la transcription et de la révision aura été amélioré…

         Mentionnons que ce service, placé sous la direction des services législatifs, joue un rôle indispensable dans l’appareil législatif et dans la chaîne de contrôle de l’action du gouvernement. Il est chargé de la production des comptes rendus sommaires et intégraux des débats parlementaires, ainsi que de la tenue des rôles des questions orales, écrites, d’actualité et des interpellations.

Durant les 48 heures, quatre communications sont prévues. Il s’agit de « De la transcription au compte rendu intégral »; « Présentation du Guide pratique de la transcription et de la révision des débats parlementaires »; « Relevé des erreurs courantes notées dans l’élaboration des comptes rendus intégraux » et « Améliorations à apporter au Guide pratique de transcription et de révision des débats parlementaires ».

Leave A Reply

Your email address will not be published.